AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorraine Dvorak Cordini ...une rescapée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Lorraine Dvorak Cordini ...une rescapée   Lun 13 Avr - 19:40

Une rescapé a survécu et a été plus tard maltraité

Une rescapée mal traitée.

Durant l’été de 1971 : un petit engin en forme de champignon s'est fracassé près de la base d'Edwards AFB. Il était de couleurs gris mat avec des lumières verdâtres, environ 3-3, 5 mètres de diamètre et 1.5-2 mètres de haut. Trois humanoïdes gris, y compris un qui étaient encore vivants et une femme humaine qui avait été enlevé (Lorraine Dvorak Cordini) ont été trouvés à bord de l’engin, les corps et les survivants ont été déplacés à la base Edwards. Un témoin (Debbie Clayton) a signalé qu'elle avait entendu un bruit vigoureux d’un accident. À l’extérieur elle pouvait voir un nuage de poussière. Elle a marché plus près de l'emplacement du drame et tandis que d'autres civils étudiaient l’engin, les militaires, arrivaient avec de l’équipements. Un des civils qui avait pris des photographies a été brusqué par un officier de l'Armée de l'Air qui a arraché l'appareil photo de ses mains et la cassé lui-même mais n'a pas essayé d'enlever le film. L’engin n'avait aucune inscription mais semblait avoir des rayures. Il n'y avait aucune fenêtre ou couture, et il a semblé être moulé dans une seule pièce. La texture était lisse. Les militaires ont dit aux témoins de quitter les lieux ou autrement ils seraient en états d’arrestations. Les militaires ont alors couvert l’engin d’une grande toile et l'ont soulevé avec des câbles attachés à la toile. Une fois qu'elle était chargée, les militaires non faits aucune déclaration de l'incident dans les journaux. La cause de l'accident a été plus tard confirmé pour avoir été causé par un défaut de fonctionnement technique. La fameuse Lorraine Dvorak Cordini pouvait plus tard se rappeler que malgré le fait que les militaires on essayés d’effacer sa mémoire avec l'utilisation des drogues, et de l'hypnose, etc.. Elle se rappelait avoir voyagé à bord de l’ovni un genre de ravitailleur de l'espace. Elle avait été habillée dans un costume rose bien ajusté au corps. Trois membres de l'équipage extraterrestres la ramenaient sur terre dans un petit engin. Lorraine s'est bientôt trouvée parmi les débris de l'épave. Un extraterrestre était mort à quelques pieds vers sa gauche, à peine de l’endroit d'où elle se trouvait, un autre extraterrestre était mort à environ 20 pieds devant elle. Un militaire donnait un coup de pied apparemment sur le corps mort de l'étranger. Le troisième membre de l’équipage était vivant et sa position était à environ 20 pieds d'elle, la jeune femme se trouvait en état de choc et désorienté. Elle a soudainement senti un militaire qui l'a saisie par les bras, violemment pour les ramenés derrière d'elle et la menottée. Au même moment qu’on la transportait au loin une image revient dans son esprit de ce qu’elle pensait être le capitaine" à bord du vaisseau ravitailleur. Il était très grand, 6 pieds au moins l’humanoïde était habillé dans une longue robe blanche, cheveux bruns flottant, la femelle, qui communiquait avec Lorraine disait qu’elle était désolée pour ne pas pouvoir l’aider n’y elle et n’y les autres extraterrestres, parce qu'ils seraient détectés. Sa douleur était évidente. D'autres extraterrestres étaient autour d'elle et avaient le mêmes sentiments d'abandon et d’anéantissement total. Les autres extraterrestres ressemblaient à de petits humanoïdes gris semblables à ceux vus dans le film "rencontre du troisième type". Lorraine a été alors jetée dans la banquette arrière d'une limousine noire. Sa prochaine mémoire était ce qui a été établi plus tard sous séance d'hypnose. Lorraine se trouvait sur une table froide de métal dans un hangar. Trois personnes militaires se sont tenues à la gauche de la table. J’ai pu voir un officier parce qu'il avait un chapeau différent et les uniformes était contraire aux deux autres personnes. Un autre militaire en uniforme était à la tête de Lorraine et vers la droite et vers sa gauche un extraterrestre que Lorraine a décrit comme ayant une tête en forme de potiron-. Il avait déjà apparu dans son enfance qui a préalablement été décrit pendant la même séance d'hypnose. Elle l'a vu se balancer en dehors de la fenêtre dans un costume semblable aux plongeurs. Cet extraterrestre était d'environ 4 pieds de hauteur, son corps mince et brun. Lorraine "a entendu " la pensée de la créature, il avait le sentiment d’une très grande fierté d'être dans le service des hommes militaires de la terre... il a eu une attitude arrogante et le militaire à côté de lui a montré du mépris en vers l'extraterrestre. Elle était très confuse et désorientée. Sa prochaine mémoire était d'être tiré de force de la table et être traîné d'un coup sec en dehors du hangar. Là elle a vu beaucoup de lumières rouges de clignotant et a crié, "mon Dieu se n'est pas encore un vaisseau spatial qui est la! Mon Dieu est-ce la police?" Les militaires l'ont alors installé dans un autobus et elle a fini vers le grand San Francisco échouée et perdue.


Source : Anton Anfalov et Albert S Rosales

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorraine Dvorak Cordini ...une rescapée   Lun 13 Avr - 20:49

bonsoir

il çe passe de drole de trucs.Mais est ce que l'ont sait ce quel est devenue

çA serait interressant de le savoir

Patrice........
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Lorraine Dvorak Cordini ...une rescapée   Lun 13 Avr - 23:53

En faisant une recherche rapide j'ai trouvée ca: Elle a écrit des livres sur le sujet.

Crash site souvenirs enquête prompte, par Dvorak Cordini Lorraine (n ° 9). Lori l'histoire d'un enlèvement qui s'est produit à l'expérience au début des années 70 et s'est écrasé à un vaisseau spatial de l'ETS, l'un d'eux a survécu et a été maltraité.
Living in the Light, by Lori Cordini, The Watana (No. 9). Vivre dans la lumière, par Lori Cordini, The Watana (n ° 9). The writer asks for questions and comments from readers regarding Chronic Fatigue Syndrome and ET contact, among other things. L'auteur demande aux questions et commentaires de lecteurs en ce qui concerne le syndrome de fatigue chronique et HE contact, entre autres choses.


Si vous avez d'autres informations à ajouter n'hésitez pas.


Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorraine Dvorak Cordini ...une rescapée   Ven 22 Mai - 10:19

hé bien quelle histoire! cette pauvre dame

les militaires ont eut une drôle de façon d'agir , un officier de l'Armée de l'Air qui a arraché l'appareil photo de ses mains et la cassé lui-même , vouloir ensuite effacé sa mémoire si ce n'est pas là une preuve que l'armée de l'air estcomplice avec ces ET

rien que leurs agissements en disent long Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorraine Dvorak Cordini ...une rescapée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorraine Dvorak Cordini ...une rescapée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les cigognes d'alsace / lorraine
» Lorraine Imhoff
» Zoo d'Amnéville (proximité de Metz, en Lorraine)
» Fête de la pomme à Sion Lorraine Par Mehdi B.
» La fête de la mirabelle en Lorraine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CAS POPULAIRES D'ABDUCTÉS OU DE CONTACTÉS À TRAVERS LE MONDE-
Sauter vers: