AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réalité extraterrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La réalité extraterrestre   Lun 6 Juil - 9:58

j'ais trouvé un texte interessant je vous le mets

...Notre univers est âgé de 13,7 milliards d’années, notre galaxie de 8 milliards d’années et notre planète n’en a que 4,5 milliards. Notre galaxie est deux fois plus ancienne que la Terre et elle comporte plusieurs centaines de milliards d’étoiles comme notre soleil dont un pourcentage certain possède des systèmes planétaires également. D’un bout à l’autre de la voie lactée (sur le plan large), les distances sont immenses, quelques 50 000 AL (années-lumière), soit le temps que met la lumière pour la traverser (300 000 km/seconde). Bref, tout est gigantesque !

A cela, ajoutons que nous ne connaissons même pas 5% de notre univers, que nous découvrons encore de nouvelles galaxies, de nouveaux soleils, de nouvelles planètes chaque année. Les scientifiques semblent ouverts à l’idée que les comètes peuvent se comparer aux abeilles sur Terre. Ces dernières, en allant de fleurs en fleurs, contribuent à la propagation et la survie de celles-ci par la dispersion du pollen fertile. Les comètes joueraient ce rôle, car en effet, des micro-organismes extraterrestres survivraient à sa surface et seraient amenés, lorsqu’elles se disloquent peu à peu sur leur parcours et à l’approche des soleils, à retomber sur des planètes par le phénomène de l’attraction. Et ces planètes peuvent présenter les conditions nécessaires à l’accueil de ces êtres vivants pour la naissance de la vie en surface ou en profondeur. Notre planète Terre a peut-être été ensemencée par une comète il y a un peu plus de 3,5 milliards d’années. Les comètes assureraient la panspermie naturelle à travers l’immensité de l’univers depuis toujours et il est envisageable de penser que celle qui aurait donné la vie sur Terre l’ai donné aussi ailleurs, avec les mêmes micro-organismes… La question de la première comète détenant la vie se pose toujours, comme la question de « l’avant big-bang », des questions sans réponses pour le moment. Par contre, ces données ont maintenant tendance à nous « recadrer » dans l’espace et le temps. Et quand je dis « nous », je parle bien évidemment de l’Humanité, de son origine connue à maintenant.

Les archéologues s’accordent à dire que les premières traces de civilisations remontent à un peu plus de 7000 ans, notamment avec la naissance de la civilisation sumérienne (Moyen-Orient). D’autres personnes en revanche, pensent que l’Humain est beaucoup plus ancien, jusqu’à 700 millions d’années. Quoiqu’il en soit, l’important est de comprendre que même si notre espèce était apparue il y a 1 milliard d’années, ça ne représenterait même part un quart de l’âge de notre planète et que dire en comparaison de celui de l’univers…

Si bien que ces comètes transportant la vie, comparables à des vaisseaux intergalactiques, ont très bien pu apporter la vie sur l’une des milliards de milliards de planètes de notre galaxie. Ce schéma créateur existe sans doute dans d’autres galaxies parmi les milliards existantes. Voyez la progression technologique et sociale de l’Humanité de 1508 à 2008. Seulement 500 ans et nous pourrions devenir des dieux pour des hommes de la Renaissance. 500 ans où on est passé de la charrue à la Formule 1, de l’idée de voler comme les oiseaux à l’envoie d’humains sur la Lune ou Mars, de l’Inquisition à la médecine chirurgicale de pointe. Alors, si d’autres Humains ou êtres semblables sont apparus sur d’autres planètes, ne serait-ce qu’il y a 500 000 ans (une goutte d’eau dans le mer pour l’âge de l’univers ou de la galaxie), il est impossible d’imaginer leurs possibilités techniques et mentales, tout comme il était impossible à l’Homme de l’An – 5000 avant J.-C. d’imaginer qu’on boirait un jour notre lait en le sortant d’une boîte en carton contenu dans un réfrigérateur et que nous serions capables de résoudre des équations complexes. Il ne pouvait tout simplement pas en avoir conscience.

A partir de là, il est fort compréhensible que l’interventionnisme extraterrestre dans l’Histoire humaine mondiale ne fait plus aucun doute au regard du nombre d’indices laissés dans le monde et que nous commençons seulement à déterrer et à analyser avec l’aide des nouvelles découvertes et connaissances scientifiques. Seule ombre au tableau, que penserait l’Humanité si elle apprenait que des êtres sans doute plus anciens et évolués qu’elle sont présents quotidiennement sur Terre et que cela dure depuis que l’Homme est né ? Que penserait-on si nous découvrions que notre espèce est une création artificielle parmi d’autres, une création extraterrestre ? Est-ce que la belle image des Humains cultivant le Jardin d’Eden ne pourrait pas se transformer en Humains esclaves malgré eux et voués aux pires labeurs ? Que deviendrait la crédibilité de ceux qui soutiennent que l’Homme descend naturellement du singe et uniquement du singe ? Quel regard pouvons-nous porter sur d’anciens textes relatant l’arrivée des « dieux » par le ciel, dans des chars d’acier ? Ces mêmes dieux qui fondèrent avec les Humains les bases civilisatrices ? Peut-être même après qu’une autre civilisation planétaire dominante se soit éteinte brusquement ?

Sur NNSPS, nous ne nous posons plus la question de savoir si des extraterrestres existent quelque part ou nous visitent, nous laissons cette question aux scientifiques, nous sommes plutôt dans un questionnement plus pressant : que nous veulent-ils ? Les différentes expériences vécues par les humains après la Seconde Guerre mondiale, en rapport avec des extraterrestres, sont tellement nombreuses et variées qu’il est difficile de bien comprendre l’objectif de ces visiteurs. Cependant, si cela confirme au moins une chose, c’est la forte probabilité d’une bio-diversité semblable à la Terre sur d’autres planètes et que des êtres semblables à nous utilisent des moyens de locomotion pour visiter d’autres mondes depuis des millénaires. A moins que ce ne soit une manipulation d’une seule et même espèce extraterrestre. La question suivante est : quelle est notre place ? A savoir si nous sommes des proies, des êtres égaux, insignifiants ou si nous représentons un danger. Il est possible aussi que nous soyons perçus de toutes les manières par différentes civilisations universelles.
Dernière question : quel avenir maintenant que l’on sait ? Cette question est terrible, car si à une époque nous avons pu être des esclaves, quelles sont les certitudes pour que cela ne se renouvelle pas ? Il faut juste espérer pour notre propre sécurité qu’il existe un ONU à vocation universelle


A l’heure actuelle, peu importe le regard que portent certains Humains sur d’autres comme nous, qui sommes convaincus, refusant de faire comme si de rien n’était, nous persévérons la conscience libre, déterminés à informer de cette réalité et non de se faire complices d’une illusion perdue. En France, la loi punie l’Humain pour non assistance à humain en danger, tout comme elle pénalise le silence de ceux qui savaient et qui se sont tuent. Nous considérons que fermer les yeux ou cacher des informations sur la réalité de la présence extraterrestre constitue une violation de notre souveraineté ou tout au moins un abus de pouvoir. Pire encore, un pays qui entretiendrait des relations diplomatiques ou autres, avec une nation extraterrestre, s’exposerait à des sanctions et peut-être même à des déclarations de guerre d’autres pays. En effet, l’ONU, à preuve du contraire, n’a reconnu aucune nation extraterrestre. Nous faisons donc ce qui nous paraît légitime pour l’intérêt général. C’est pourquoi nous demandons que soit mis en place un dispositif concret d’information citoyenne sur la réalité extraterrestre et se préparer en fonction des intensions de ce qui, pour le moment, est considéré comme un danger imminent et radical pour l’Humanité ou un espoir de paix sur toute la surface du globe. Nous considérons que cacher cette information capitale à l’Humanité sous prétexte de stabilité mondiale, tant sociale qu’économique, surtout économique… n’est qu’une façon de ne pas perdre le contrôle de ses intérêts personnels ou communautaires. Nous nous refusons d’être soumis à un ordre mondial ou national qui décide pour nous ce qui est bon ou non de savoir. Occulter la réalité extraterrestre revient à donner énormément de pouvoir aux sectes qui utilisent le « filon extraterrestre » et font des victimes chaque semaine. Pour nos enfants, nous nous devons de rester dignes et honnêtes et vivrent dans la réalité. Si cette ou ces civilisations nous sont hostiles, alors le savoir permettra sans aucun doute de réunifier l’Humanité entière et de vivre en conséquence. Si elles nous exploitent, nous devons le savoir, nous ne sommes pas des animaux d’élevage, nous sommes allergiques aux oppresseurs. Si en revanche une collaboration saine est possible, des solutions pourront être trouvées pour combattre des maladies mortelles et résoudre les problèmes de pauvreté alimentaire et les problèmes de pollution

Nous n’avons pas choisi de naître sur Terre où le système rend l’individu dépendant de la société, pour le propre maintien de celle-ci, mais nous avons le pouvoir de lui donner les bonnes clés pour construire son avenir. Certains choisissent délibérément de ne pas savoir, pour vivre une vie tranquille et sans autres soucis supplémentaires. Cette attitude les regarde, on se doit même de la respecter, mais nous faisons référence à l’Histoire de l’Homme justement, où cette attitude aurait dessiné notre présent sous un autre jour si on avait ignoré le nazisme ou les camps de concentration. La comparaison peut-être forte, mais nous soucions-nous de ce que peuvent ressentir les centaines et les centaines de personnes qui ont vécu le traumatisme d’un enlèvement par des extraterrestres ? La souffrance n’a-t-elle de valeur que si son origine est admise par tous ? Des Humains, comme vous et moi, régulièrement, voient leur vie basculer définitivement, dans l’indifférence ou l’incompréhension générale, sans aucun moyen de guérir véritablement. Tant que la réalité extraterrestre sera ignorée, des enfants continueront à servir de cobayes à des êtres dont on ignore tout dans le silence général et nous doutons fortement qu’aucune autorité publique ne se soit jamais un jour penché sur le dossier en toute discrétion. Le dénie de réalité est-il compatible avec le principe de démocratie ? Nous vous laissons y réfléchir
http://nnsps.universpodcast.com/

Édité pour avoir mise la source:

Auteur : Bernard FAYARD (Rama)
Forum NousNeSommesPasSeuls (NNSPS)
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La réalité extraterrestre   Lun 6 Juil - 22:19

Texte qui apporte beaucoup de questionnement et de réflexion.

Merci!


Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
 
La réalité extraterrestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La réalité extraterrestre - Monique Mathieu
» Les OVNI, mythe ou réalité ? Université populaire du bassin d'Arcachon
» Réalité simulée - L'argument de la simulation
» Communication extraterrestre : la méthode du sémaphore
» DECOUVERTE D'UNE PLANETE HABITABLE : fiction ou réalité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SITES WEB INTÉRESSANTS-
Sauter vers: