AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Emmenée puis ramenée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
greg3

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Localisation : Province de Québec
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Emmenée puis ramenée...   Sam 12 Sep - 15:51

Bonjour, Very Happy

Tel que dit dans ma présentation, je vous livre mon témoignage déjà posté dans un autre forum, question de le livrer ici aussi au Québec, c'est à dire chez moi. Arrow
Rassurez vous, ce sera la seconde et dernière fois !

Je le livre donc tel quel, sans rien modifier.

"L’idée de venir témoigner ici aurait été pour moi totalement impensable il n’y a pas si longtemps. Et c’est par hasard, alors que j’effectuais simultanément 2 recherches sur deux sujets apparemment sans lien entre eux, que je me suis trouvée (GREG est ici, au féminin) à avoir, en quelque sorte, réponse à un fait troublant survenu il y a bien longtemps.

La première recherche est celle-ci : en écoutant le journal télévisé il y a de cela peut-être 2 ou 3 ans, on y annonçait que la France (je suis du Québec) mettrait incessamment sur un site accessible à tous, toutes les données recueillies depuis X années concernant les observations d’ovnis.
La nouvelle m’avait étonnée parce que cela sortait du contenu habituel du journal télévisé mais surtout parce que cette initiative venait de la France. L’annonce me semblait en opposition avec la rigueur intellectuelle française et pour cette raison, ma curiosité a été davantage aiguisée.
Le sujet ovni ne m’avait jamais vraiment intéressée parce que j’avais probablement des préjugés reliés à ce qui s’y rapportait. J’avais cependant vu ET, Close Encounters et en 2005, la moitié des épisodes de la série Taken. J’étais tombée par hasard sur le premier épisode, sans connaître le sujet, intéressée par la reconstitution réussie des années 50. Le sujet des abductions et des êtres hybrides traité dans la série m’était apparu comme une invention typiquement hollywoodienne. J’ignorais totalement que ces faits pouvaient être réels et pour moi le mot « gris » n’était rien d’autre qu’une couleur ou une sorte de perroquet d’Afrique ! Je pars donc de très loin.

Au printemps dernier, au repos forcé et avec enfin du temps pour moi, j’ai commencé à jeter d’abord un coup d’œil sur les observations : le GEIPAN, puis chez nous, sur le site des archives de la bibliothèque nationale du Canada et finalement sur les sites américains, suisses, belges. Avec des centaines et des centaines d’observations décrites qui parcourent le web et dont les observateurs ne prétendent rien d’autre que de témoigner et partager, il faudrait être plus que fermé et plus que borné pour croire qu’il s’agit de fabulation ou de recherche de prestige. Après quelques jours de lecture passés sur ces témoignages, j’ai été troublée et étonnée de voir que je ne m’étais jamais attardée à cette réalité. J’ai finalement abordé le sujet des abductions. Plus que sceptique au début, j’ai fini par conclure que c’était une suite logique possible à toutes ces observations recueillies. J’ai regardé plusieurs vidéos de témoignages, et c’est en voyant la vidéo des enfants au Zimbaoué que j’ai su que ça ne faisait plus l’ombre d’un doute.

Ma deuxième recherche concernait un questionnement n’ayant apparemment rien à voir avec la première. Je tentais d’identifier l’origine d’une expérience troublante vécue à l’âge de 6 ans ½ - et qui m’a préoccupée toute ma vie : des « êtres » habillés comme des prêtres au temps de l’inquisition, aux visages partiellement recouverts d’un capuchon faisaient irruption chez moi pour m’emmener. Le réalisme de la scène, et surtout ce qui en a suivi, que je tenterai de décrire du mieux que je le peux plus loin, m’a toujours fait douter qu’il s’agissait d’un rêve à cause de la suite logique de l’événement : leur arrivée, mon départ, la scène centrale oubliée puis mon retour, n’avaient rien à voir avec la façon dont un rêve se construit habituellement, c'est-à-dire en succession d’association où l’on ne revient pas à la case départ.

Il y a une dizaine d’années, à cause d’un film, j’ai cru que l’événement avait peut-être un lien avec des vies passées. Je n’avais aucune croyance pré établie sur le sujet, ni préjugé. Je me suis dit : pourquoi pas, si j’arrive à une explication.

Il s’agit du film Othello de Orson Welles. Peu après le générique du début, défilent une succession d’hommes à capuchons, me rappelant ma troublante aventure. Prise d’une soudaine panique et sans télécommande à ma portée pour fermer ou changer de canal, car c’était un petit téléviseur d’appoint ancien où il m’aurait fallu m’approcher de l’appareil pour fermer, je me suis précipitée hors de mon lit où je me trouvais et je suis restée un moment dans la cuisine, incapable de revenir vers la chambre. J’ai finalement été dire quelques mots à mon conjoint qui travaillait dans la pièce voisine, sans rien raconter et je suis retournée fermer le téléviseur.

Othello, 1e partie (3 premières minutes)
http://www.youtube.com/watch?v=rMXHrpiXbeo

L’impact fut si grand que c’est là que j’ai cru à quelque chose pouvant s’être passée dans une autre vie. Qu’est ce que cela pouvait être, sinon ? Et pourquoi serais-je restée troublée à ce point après tant d’années, si ce n’était qu’un simple rêve ?
Je croyais donc qu’en lisant à propos de lieux ou d’événements reliés à ces sujets, que quelque chose en moi « allumerait ». C’est donc en questionnant google dans tous les sens : moines, moines cisterciens, Venise, Inquisition, procession, bures, capuchons etc. m’attardant à l’époque et au lieu où se situait le film que, finalement, je me suis retrouvée non pas sur des sites traitant d’histoire et d’époque mais sur le site Allien encounters. Je revenais donc à la case départ, soit les OVNI et ce qui s’y rattache.

J’ai alors lu : « Créatures encapuchonnées ». Je fus prise de terreur en voyant la première image qui accompagnait la documentation et j’ai immédiatement fermé l’ordinateur.
Cette nuit là, je n’ai pas dormi : le phénomène était rapporté, répertorié. Pas élucidé mais réel. J’étais en état de choc.

Ce n’est que le surlendemain que j’ai été capable de faire la lecture de la recherche subitement interrompue. Les expériences dont j’ai pris connaissance sur ce site comportaient des différences entre elles mais les personnages eux, semblaient bien être les mêmes. J’ai noté que toutes les rencontres avec ces Êtres étranges s’accompagnaient pour la plupart d’une grande peur, ce qui ne fut pas mon cas. Curieusement, je n’ai éprouvée cette peur qu’après, à la réminiscence, en voyant des images me rappelant l’incident : des membres du Ku klux Klan, Les Cigares du pharaon (Tintin), Othello, d’autres que j’ai oubliés et tout récemment les illustrations du site mentionné. En passant, un sincère merci à Maya d’avoir mis en ligne le sujet, impliquant les recherches, la compilation et la traduction.

Je vous livre donc mon expérience, suivie de la répercussion que celle-ci a eu sur moi au « retour » et dans les jours suivants :


J’ai 6 1/2 ans. Le phénomène débute alors que je suis couchée, dans la petite chambre que je partage avec ma mère. Le contexte n’a rien d’onirique : tout est tel que la réalité. Des bruits de pas feutrés ou de mouvements comme une rumeur dérangent mon sommeil pendant un certain temps si bien que je finis par me réveiller. Je regarde autour et je ne vois pourtant personne qui circule. Je suis alors informée (je ne sais de quelle manière) que l’on doit venir me chercher. J’ai donc dû me lever, car j’ai une vue sur notre vestibule où se tient ma grand-mère, à quelques pas de la porte de sortie. Nous habitons à l’étage et un escalier intérieur nous mène au rez-de-chaussée et à la rue. Ma grand-mère, qui habitait avec nous, semble là pour faciliter mon départ. Elle me dit simplement :

- Tu sais, Claire (la plus jeune de ses filles) est passée par là, elle aussi.
Un peu comme si elle disait : tu sais, elle aussi a été chez le dentiste lorsqu’elle était petite.

Je doute de ce qu’elle me dit et je crois qu’il s’agit peut-être d’une tactique pour m’aider à partir. Avec le recul, je peux affirmer que des cinq adultes vivant auprès de moi et habitant la maison à cette époque, ma grand-mère était la seule capable de me persuader à les suivre. Ma confiance et mon amour pour elle étaient totales.

J’entends toujours la rumeur qui se rapproche et qui vient de l’escalier. Apparaissent alors ces Êtres dont je ne pourrais dire le nombre précis...ils sont moins de huit mais plus de trois.
Je ne vois ni leurs corps, ni leurs visages à cause d’une sorte de large vêtement à capuchon qui les recouvre tout entier. Il ne me vient d’ailleurs pas à l’idée de les observer davantage afin de les identifier.
Ils m’installent (ou je me retrouve, je ne sais plus, car je n’ai pas le souvenir du contact de leurs mains) en position allongée (suis-je sur une surface quelconque ou sur rien du tout, je ne sais plus non plus) mais ils semblent me soutenir ainsi à bout de bras, pendant un court moment m’apportant dans la rue, en pleine nuit. Sur ma rue, il y a non loin de là une petite centrale électrique et juste à côté, un champ. J’ai l’impression que c’est là qu’ils se dirigent.
Aucune peur ne m’habite : une fois leur travail terminé, ils me ramèneront. Non seulement cette information me parvient-elle avec clarté je ne sais trop de quelle façon, mais je sais, sans l’ombre d’un doute, que c’est la vérité.

Ces Êtres ne m’apparaissent pas comme étant remplis de bonté ou de bienveillance mais je sais qu’ils ne sont pas méchants et qu’ils ne me feront aucun mal. Je dirais qu’ils semblent consciencieux et soucieux que le tout se déroule en bonne et due forme ! Ils sont arrivés chez moi comme le ferait un chauffeur privé ou un huissier se présentant à un domicile, sans plus. Quoique que je ne voie pas leurs visages et que je ne me rappelle pas du contact physique avec eux (car ils me tenaient me semble t-il) ils n’avaient rien de fantomatique ou d’éthéré. Quant à leurs tailles, ayant 6 ans à l’époque, ils m’apparaissaient être plus grands que moi. Ce qui ne veut donc pas dire qu’ils étaient grands. Cependant, ils n’étaient pas des géants. Leurs habits étaient foncés, sans que je puisse me rappeler la couleur (noir, brun ou gris).

Et après cette sorte de procession nocturne, plus rien. Ou sinon, sans connaître et sans voir le lieu où ils m’emmenaient, je sais qu’il y avait de la clarté et de l’espace. Je ne garde que le flash d’un vaste entrepôt presque vacant et très éclairé situé comme sur le pan droit d’une image intérieure de ma mémoire. C’est difficile à décrire. Comme si c’était la seule chose récupérée dans mon souvenir. Je sais simplement qu’il s’est passé quelque chose d’important, que j’ai été quelque part et que c’était le but de leur visite. Le reste, je ne sais rien.

Je ne sais combien de temps a duré cette visite... plus d’une demi heure, mais pas toute la nuit. Le souvenir me revient alors qu’ils me ramènent dans mon lit. C’est encore la nuit. Après, j’ai dû me rendormir.
Au matin, dans mon lit, j’ai ouvert les yeux et je n’étais plus la même. C’est ce que je garde de plus fort de toute cette expérience et c’est la raison pour laquelle, tant d’années après, le souvenir demeure vivant (approximativement 10 à 12 fois par an, depuis toutes ces années, je me suis remémorée la scène, l’après-scène et me suis questionnée). Ces Êtres m’ont ramenée CHANGÉE. Et c’est également la raison principale pour laquelle je témoigne ici.

Dans mon lit, j’ai remué un peu et j’ai regardé le plafond en essayant de comprendre. J’étais et je suis toujours une lève-tôt, mais à cause de la lumière différente dans la chambre et parce que ma mère ne s’y trouvait plus, j’ai su qu’il était plus tard qu’à l’habitude. Puis j’ai regardé mes mains. Ma perception était tout autre. Pourtant, je n’éprouvais ni confusion, ni alourdissement dus au réveil mais je me sentais avoir « un autre cerveau ». J’ai connu les effets d’un réveil après anesthésie générale et quoique confuse, j’étais bel et bien « moi-même ».

Après m’être remémorée tout ce qui venait de se produire durant la nuit, je me rappelle m’être dite : je vais voir si je peux quand même tout faire comme avant. Et comme j’étais une suceuse de pouce, je l’ai porté à ma bouche en remarquant que j’identifiais d’une manière totalement différente ce qui était la gauche et la droite. J’avais une compréhension disons « supérieure » du repère spatial. J’ai refait la manœuvre à quelques reprises. C’était comme si le repaire gauche/ droite ne me parvenait plus du même emplacement mais sans nuire pour autant à l’efficacité et l’orientation. Je n’étais nullement mêlée quant à ma propre image, ni déstabilisée dans l’espace environnent. La sensation de succion était sensiblement modifiée mais je ne pourrais dire de quelle manière. Il me vient l’image d’un appareil ménager dont on aurait changé une pièce : les fonctions demeurent les mêmes et pourtant on perçoit un léger changement dans le bruit ou le rythme.
Je me souviens parfaitement qu’avant de me lever j’ai pensé : j’espère que je vais être capable de faire ma journée! Je n’ai parlé de rien à personne, simplement parce que c’était trop difficile à expliquer. Par ailleurs, n’ayant pas éprouvée de peur et ne me sentant pas malade, le besoin de communiquer ne s’est donc pas fait sentir. Je me rappelle m’être « vérifiée » et « comparée» à quelques reprises d’avec «avant», en faisant des mouvements, en prononçant des phrases et le lendemain ou le surlendemain j’ai pensé : je me suis habituée.

En me situant dans le temps, cet incident s’est produit à la période de Pâques. Il faisait encore froid et les arbres étaient sans feuille. Comme c’était la période pascale, le curé de notre paroisse était venu dans notre classe pour proposer aux enfants un tirage. Et c’est lors de cette visite pascale, que j’ai vécu une expérience qui m’a marquée tout autant que la visite nocturne et ce n’est que maintenant que je m’interroge à savoir si l’événement qui va suivre ne serait pas sans lien ave ces étranges Êtres.

Ce qui est arrivé c’est que dans la classe, en un seul instant j’ai vu se dérouler tout ce qui arriverait : le tirage, le chiffre choisi, l’obtention de l’objet, bref, tout le déroulement de la scène. Le dire ou l’écrire, c’est une chose, mais le vivre, c’est tout autrement.
C’était très troublant parce que tout cela se passe très vite. J’étais comme dans un temps suspendu, comme ça, sans avertissement alors qu’à l’extérieur, la vie se déroulait le plus normalement du monde. Je me rappelle avoir regardé les autres petites filles à ce moment là. Elles ne semblaient ni bizarres ni perturbées. J’approchais « l’âge de raison » et je savais bien que si des événements planifiés pouvaient se qualifier de prévisibles, pour le reste, la vie était une succession de faits et d’actes improvisés et j’étais parfaitement consciente qu’il venait de se produire quelque chose de tout à fait inhabituelle.

Encore à cette même période, ma tante Claire, enceinte de ma cousine, venait nous visiter plus fréquemment. Et je me souviens que sur le trottoir, en revenant de l’école, je la sentais, comme un animal aux sens aiguisés aurait pu le faire. À distance, je sentais physiquement, dans tout mon corps, la présence de ma tante dans notre maison. En entrant à la maison, enthousiasmée par le phénomène, j’ai tenté une fois d’expliquer à ma grand-mère ce qui m’arrivait et je lui ai dit dans mes mots d’enfant : grand-maman, je sais tout ! Car j’incluais le souvenir de la vision du tirage. Ne comprenant pas vraiment, elle n’a pas porté attention et je n’ai pas insisté.
La date de naissance de ma cousine qui allait naître fin avril, - j’avais bel et bien six ans et demi - m’a permis de vérifier la chronologie des événements et je ne peux m’empêcher de constater que ces phénomènes se sont bel et bien produits peu après la visite des Êtres à capuchons.
Je me rappelle également que toutes ces perceptions -car il y en a eu d’autres- ont semblé disparaître (car je les recherchais) pour finir par réaliser qu’elles demeuraient mais que cela ne fonctionnait pas sur commande (voir suite et fin).





Expériences connexes :

Cette période a été suivi (de l’âge de 7 à 10 ans, jusqu’à ce que je sois pensionnaire) d’une peur panique, incontrôlable, à l’idée d’avoir des apparitions de la Sainte Vierge !
M’imaginer voir apparaître dans ma chambre un faisceau lumineux suivi d’une dame me regardant suspendue et enveloppée de lumière m’amenait à des peurs paroxystiques, approchant l’évanouissement. Parfois, n’en pouvant plus de tant de peur, je tentais de provoquer l’événement pour m’en libérer. Je me disais, dans la plus parfaite terreur : je compte jusqu’à 5 et à 5, elle m’apparaît...!
Ma détresse était difficile à calmer car j’aurais voulu entendre que c’était un phénomène totalement impossible. Malheureusement, au lieu de cela, l’horreur était accrue lorsque j’entendais la « bonne parole » d’un adulte bien intentionné me dire : de toute façon, elle ne pourrait pas te faire de mal, c’est la mère de Jésus.
Ce n’est que maintenant que je fais un rapprochement. Y aurait-il eu un phénomène lumineux, puis une apparition de ces Êtres à côté de mon lit au cours de l’expérience de cette nuit là, que j’aurais totalement occultés de ma mémoire pour finalement transformer cela en peur d’apparitions mariales ?

Il y a un autre phénomène lumineux qui me dérange. Mais c’est un dérangement anodin et même drôle : le reflet de la lune sur la neige !
Cela provoque chez moi une angoisse, accompagnée d’un grand frisson à cause de la couleur bleue. Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi cela donne un reflet bleuté. Juste de l’écrire un frisson me parcoure. Encore là, je fais des regroupements, simplement. Alors que j’étais totalement indifférente à la cause de ce malaise, car c’est plutôt superficiel, là je m’interroge.

Ce n’est que maintenant, alors que j’écris pour témoigner que surgissent des associations qui se font d’elles même. Ces deux peurs décrites plus haut, reliées toutes deux à des phénomènes lumineux m’intriguent et je ne peux m’empêcher de me demander s’il n’y aurait pas des souvenirs enfouis de «quelque chose» qui se révèleraient de cette manière. Je l’exprime ici sous toute réserve, car je sais combien il est facile d’aller chercher du contenu réel, quelqu’il soit, et que mis bout à bout, ce contenu finisse par donner un autre sens, souvent celui que l’on veut, et finisse par créer une tout autre réalité. Comme le résultat d’un film, après un montage.

Autrement, je n’ai jamais eu d’autres phobies et un orage même violent ne me cause aucune crainte.

Je n’ai jamais été témoin d’objets volants non identifiés, ni de lumière dans le ciel.

Une immense lumière d’un blanc cru est déjà apparue à ma fenêtre lorsque j’avais 20 ans. Ce « blanc » a semblé claquer et s’agiter à la fenêtre comme une voile de bateau très opaque (3 ou 4 secondes) et j’ai toujours été convaincu qu’il s’agissait de la foudre. Ce qui m’intrigue, c’est qu’il n’y avait pas d’orage mais l’air était lourd. Rien ne s’est produit, ni avant, ni après.

À l’âge de 14 ans, alors que j’étais pensionnaire, un immense flash lumineux a envahi complètement ma petite cellule. Je ne saurai jamais ce que c’était. La lumière m’est apparue jaunâtre, mais peut-être était ce à cause de la couleur jaune des rideaux de la cellule, faisant office de séparation. C’était puissant, comme 10 flash d’appareils photos de l’époque, actionnés tous ensembles. Sur le coup, j’ai d’ailleurs cru qu’on m’avait photographiée à mon insu mais la lumière était trop intense et les rideaux de coton fin dévoilaient l’ombre de toutes les pensionnaires qui circulaient autour. De plus, le moindre mouvement les faisaient s’agiter. Je n’ai vu personne au travers, rien n’a bougé et il n’y avait personne autour lorsque j’ai entrouvert le rideau. Aucune ampoule n’avait grillé au plafond, j’ai regardé. Il n’y avait pas non plus de fenêtre à proximité, ma cellule se trouvant dans la partie centrale d’un vaste dortoir. Dans mon souvenir, rien de particulier ne s’était produit avant et il n’y a rien eu à signaler après. Cela demeure un mystère.

À l’âge de 15 ans, j’ai vécu un premier phénomène qui allait me suivre toute ma vie : un poltergeist.
Avec mon consentement, ma mère partant pour un petit voyage durant un week end m’avait laissée seule à la maison. En plein milieu de la nuit, je ne dormais pas, je lisais, j’entends soudainement la radio dans la pièce voisine. Rien d’apeurant, car je reconnais la voix du commentateur des nouvelles. J’écoute un moment, ne comprenant pas ce qui se passe car en plus, le volume est plutôt fort. Je me lève et tandis que je m’achemine pour aller voir, le son arrête subitement. Sur l’appareil le bouton est bien en position fermée. À cette époque, il n’y avait pas de radio-réveil (juste des radios ET des réveils !) donc pas de programmation détraquée possible. Je n’ai pas eu peur, je n’ai tout simplement pas compris.

Ce n’est qu’à l’âge de 20 ans que j’ai compris de quoi il s’agissait.
En fin d’après-midi d’été, encore allongée à lire, j’entends d’abord une sorte de « brassement » et de bruit de verre qui légèrement s’entrechoquent, un peu comme si de la vaisselle se soulevait mais doucement ! Je pense d’abord qu’il s’agit d’un chat (à l’époque, j’ai 2 chats et un chien de grande taille). Puis le bruit augmente légèrement et cela devient comme un petit vrombissement et il y a une constance dans le bruit qui ne peut pas être provoqué par un animal. Je pense alors à un tremblement de terre mais dans la chambre où je me trouve ni cadre, ni bibelots, ni rien ne remuent. Je me lève plus qu’intriguée et alors que je m’achemine, j’entends un grand fracas. Je vois alors en arrivant dans la cuisine le contenu de 2 tablettes (sur 9 tablettes au total, constituant les armoires de cuisine) répandu à la fois au centre de la pièce mais aussi quelques objets -dont un très lourd- se retrouvant près du mur opposé, soit 5 mètres plus loin.
C’est mon premier appartement et j’y habite seule. Sous les conseils de ma mère, j’appelle quelques voisins : rien, pas d’accident, d’explosion, de tremblement de terre. J’ai ramassé les dégâts et n’y ai plus repensé.
Mais quelques jours plus tard, affairée à faire du rangement, j’entends un bruit de giclement d’eau venant encore de la cuisine, assez impressionnant pour que j’aille voir en courant. C’était le robinet de l’évier, ouvert à son ouverture maximale, si bien que l’eau frappant avec fracas le font de l’évier giclait comme une fontaine et une partie du plancher s’en trouvait détrempé. Je me rappelle avoir tourné 6 ou 7 « tours » le robinet (un robinet vieux modèle en forme de gouvernail de bateau) pour fermer l’eau, alors que pour mon usage courant, 2 tours suffisaient amplement pour obtenir le débit voulu. Là, j’ai compris qu’il y avait quelque chose.

À intervalles tout de même éloignées, ces phénomènes m’ont suivie toute ma vie et j’ai choisi d’en mettre ici quelques uns, à la suite des autres expériences, croyant maintenant que tout cela découle peut-être - je dis bien peut-être- de mon expérience initiale racontée plus haut et non pas, comme je le croyais, d’expériences spontanées éparpillées ici et là et sans raison apparente.

En terminant, je souhaite bon courage à tous ceux et celles qui ont vécu ou qui vivent des périodes de peur, voire même de terreur, sans possibilité de pouvoir partager leurs expériences comme ils le voudraient, d’où la nécessité d’un forum comme celui-ci. Pour ma part, j’ai été épargnée de la peur et je ne sais pas pourquoi.
Je sais que j’ai pris bien des pages pour témoigner mais ça été un grand soulagement pour moi de raconter pour la première fois ces expériences qui m’ont troublée, me troublent encore et qui demeurent en partie sans réponse."
Revenir en haut Aller en bas
Claude

avatar

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Sam 12 Sep - 19:28

Merci greg3 pour ce témoignage, très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: merci Greg3   Dim 13 Sep - 14:19

Ton récit est très interessant ,merci

en le lisant avec attention je voyais toutes les scenes parce- que tu les a très bien décrites.
dans nombreux témoignages nous pouvons nous retrouver et nous dire que beaucoups ont ou connaissent ces phénomènes et nous essayons de comprendre avec le recul car come tu le sais des détails reviennent au fil du temps.
Je remarque que ces êtres se manifestent souvent aux enfants comme-s'ils devaient grandir avec ça " façon de parler " mais je penses et ça n'engage que moi que ces êtres provoquent un déclic concernant notre psychisme, comme toi j'ais mis du temps avant de me lancer a expliquer sur un forum et je comprends lorsque tu dis " je vous livre mon témoignage déjà posté dans un autre forum, question de le livrer ici aussi au Québec, c'est à dire chez moi.
Rassurez vous, ce sera la seconde et dernière fois" idem en fait c'est un mélange de besoin d'en parler et en même temps de vouloir tenir pour soi, sans doute que ces évènements sont ancrés dans notre intimité.

Tout ce que tu as véçu dans ton enfance ou tu n'as pas ressenti de peur, les enfants en général sont confiants, la peur vient par la suite en grandissant quand la vie a bien secouer l'humain et c'est je penses a ce moment là que des réponses doivent arriver pour essayer de comprendre ce qui s'est passé,le pq? et quels sont les intentions de ces êtres.

Ces êtres encapuchonnés " encore eux " dirais-je! lorsqu'ils viennent une fois, ils reviennent encore, je ne sais ce qu'en pensent d'autres qui les ont vus ? de mon coté je peux l'affirmer ils ne sont jamais très loin, ou alors ils collent a mes basques

L'impresion que tu as eu et je cites " Ces Êtres ne m’apparaissent pas comme étant remplis de bonté ou de bienveillance mais je sais qu’ils ne sont pas méchants et qu’ils ne me feront aucun mal"
donc la question serait celle-ci! ces êtres ni bon ni méchants sont-ils neutres? ne faisant aucun mal mais abductant quand même, car disons le il reste un trou noir sur ce qui s'est réèllement passé lors des abductions! pq? est-ce un effacement volontaire de leur part ou un effet psychologique de notre cerveau qui préfère ne plus s'en souvenir? dans un cas comme dans l'autre il y a problème.
Si je part du principe que ces êtres éffaces nos souvenirs lord d'abductions ça me pose 2 questions: ce qu'ils ont fait est-ce si grave que ça au point de nous éffacer cette période? ont-ils le pouvoir mental de conditionner notre cerveau au point d'oter et de rajouter ce qu'ils veulent?
Si cet état de non souvenirs ne proviennent pas d'eux mais d'un rejet spontané de notre cerveau là ça voudrait dire que nous avons ressentis un danger et l'avons inconsciement mis de coté pour nous préserver
Quelques soient les réponse tôt ou tard il y a des émotions qui surgissent et souvent c'est un mélange compliqué,certaines personnes ressentiront un moment donné une peur,de l'amour,un désir de rencontre ,de la haine,bref tout ce mélange veut bien dire quelque chose!

Quand on est bien dans sa tête en principe on essaye d'analyser ces faits troublants c'est ce que tu as et d'autres aussi ,en gardant un équilibre mais malgré tout c'est pas évident d'avoir toutes les réponses, sans compter que d'autres personnes en ont perdu la boule c'est un fait! dans les asiles psychiatriques il s'y trouvent des personnes que l'on pense être skyso mais pas du tout! comme quoi ces visiteurs sous des apparences tantôt ET tantôt de personnes que nous avons connues ou d'autres... peuvent faire prendre des risque aux humains, je peux le dire d'en avoir connus qui ont basculer de l'autre coté.

être déterminé a accepter que cela se soit passé puisqu'on ne peux rien y changer et surtout sans devoir se justifier en disant qu'on a toutes ses cases en place!
Notre monde est varié ainsi l'on trouve des gens qui n'ont jamais vu des ET et qui donneraient tout pour en voir, d'autres qui en ont vu et ne veulent plus les voir,d'autres qui en ont vu et qui développent un de ses amour je dis pas a quel point! je veux bien croire que dans le cosmos il existent des être de toutes sortes,le cosmos est tellement grand,mais je resterai quand même mitigée la dessus.

Alors qui abductent,expérimentes etc... je penses que tu as pu trouver sur le net...
Pour ma part je fais comme toi je reste avec des questions en attendant mieux et concernant ces êtres encapuchonnés j'ais mon idée mais je préfère que ce ne soit pas public!
Je penses que chacun aura ses réponses en fonction de soi même,pour ma part j'ai tellement lu "pas sur ce forum" mais ailleurs des illuminés suite a des rencontres ou désirs de rencontres que je me méfie d'eux.
Plus nous avançons plus de nouvelles sectes " adoration pour les ET " existent,c'est a se demander si nous n'avons pas eux notre part avec les religions.Bref ton récit est très réaliste et j'apprécie les personnes qui le sont.

A bientôt et encore merci :)
Revenir en haut Aller en bas
greg3

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Localisation : Province de Québec
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Dim 13 Sep - 15:30

Merci à Claude de m'avoir lue.

Merci à Amalide pour ce long commentaire : ça fait du bien de sentir que le message va là où on veut
qu'il aille drunken , c'est à dire pas vers du sensationnalisme
mais un peu comme vers un laboratoire où l’on cherche très fort, sans nécessairement trouver ou en être totalement sûr.

J'irai lire vos "posts" respectifs dans le courant de la semaine study .

Merci aussi pour les messages de bienvenue de la part de simplicité et oracle de lumière.

greg3 king
Revenir en haut Aller en bas
Claude

avatar

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Dim 13 Sep - 21:20

Amalide, tu mentionne 2 possibilités d'explication sur le souvenir d'abduction : un effacement de la part des visiteurs ou un blocage de notre cerveau pour l'empêcher de se remémorer un événement douloureux. J'en ajouterais une autre. Un voile volontaire de l'âme sur le conscient pour un événement consenti avec les visiteurs. Un peu comme elle le fait lors du sommeil lorsque nous oublions nos activités spirituelles de la nuit.
L'impression de neutralité ou d'absence d'émotion de la part des êtres capuchonnés me suggère que ce sont peut-être des robots. Ou des êtres qui mettent un écran pour ne pas ressentir et vibrer à nos émotions et nos peurs.

Merci encore.

Claude
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Dim 13 Sep - 21:21

C'est très intéressant le questionnement qu'apporte amalide sur l'effacement du souvenir par rapport à l'abduction.

Je complèterais ainsi en demandant si notre cerveau est capable de supporter (sans généraliser les ET) le contact d'être d'ailleurs selon leurs vibrations, leurs "différences" puisque le "ailleurs" du cosmos ne peut ëtre en totalité comme la Terre.

L'effacement du souvenir , bien que considéré par nous comme une agression (notre facon de voir humaine)peut aussi être une forme de protection contre nous-même ou d'autres êtres humains (militaires et autres).

Encore là, le phénomène est grand et vaste ce qui n'autorise pas les visiteurs à l'utiliser ni même les excuser.Mais je me pose tout de même la question, est-ce un mal nécessaire?


Ca fait plaisir de relire ton témoignage,


Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Louise

avatar

Féminin Nombre de messages : 108
Age : 55
Localisation : Où je peux aider
Emploi/loisirs : Sociale
Humeur : Bien
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Lun 14 Sep - 15:40

Merci pour ton témoignage, il rejoindra sûrement d'autres personnes.



Louise
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Lun 14 Sep - 15:46

Bonjour à tous et toutes :)

Simplicité tu as raison d'ajouter sans généraliser les ET car il est vrai que tous n'appartiennent pas a la même catégorie.

Alors est-ce que notre cerveau est capable de supporter? hé bien je me dis que il peut supporter le supportable et l'acceptable.
Tout comme il peut très bien accepter les rencontres d'entités " personnes décédées " sans pour autant en souffrir là je dirai que c'est d'égal à égal.

Mais concernant certains êtres ET d'abducteurs et ou certains humains dans une paralysie physique doivent se contenter de se laisser embarquer et être spectateur sans pouvoir ni se défendre ni y échapper déjà là le cerveau humain dans ce contexte est fameusement solide! en y ajoutant car Simplicité tu as raison de le mentionner " le coté militaire " a déjà été prouvé n'est pas anodin dans certains cas d' enlèvements.
Ces procédés de certains êtres et " humains " montre bien que les intentions ne sont pas en faveur des abductés.
Ca me fait penser "au voleur qui vient dans la nuit sans qu'on s'y attend ".
Notre cerveau est-il capable de supporter les vibrations de ces ET qui abductent? je penses que oui si je compare le fonctionnement du cerveau humain capable d'être en contact avec des entités " personnes décédées " très violentes ou j'ajouterai le cerveau n'en oublie aucun souvenir et s'il en souffre un peu tout se remet dans sa normalité,il n'y a pas là abduction, ni effacement.Donc je penses que notre cerveau ne devrait pas avoir a souffrir lors de ces visites ET' si on le fait pas souffrir non plus " comme il ne devrait pas oublier les détails de ce qui s'est passé " si tout se passait normalement " après ce raisonnement j'aurais tendance à dire que l'effacement peut-être volontaire non pas de l'abducté mais de l'autre partie" je donnerais un exemple un peu plus bas ",tout comme,l'effacement peut-être volontaire de la part du cerveau " sur la défence " de l'abducté mais là ça prouverait combien l'expérience a été très douloureuse " effet psychologique !?!

Nous savons que ces abducteurs ont la possibilité d'ouvrir le corps humain sans qu'il y ait par la suite cicatrice visible,que leurs implants sont variés et peuvent se confondre avec les tissus humains donc aucune trace non plus
Leurs manipulations génétiques sont aussi variées, et puisque nous savons que notre vie sur terre est le produit de manipulations génétique je n'irais pas chercher bien loin le pourquoi des abductions.

Ces abductions,manipulations est-ce un mal nécessaire? certains pensent que oui,que celà permettrait de faire évoluer l'humain moi je dis que non! voilà ma raison::)
Nous avons depuis toujours étés dans ce cadre de " plan " terrestre par des ET qui sont toujours bien vivants et notre évolution semble être arriver a une certaine maturité et c'est là ou les humains se posent des questions sur ce qu'il est,d'ou il vient ou il va, se détache des convictions apprises, cherche une libération sans savoir vraiment laquelle mais il sent et sait au fond de lui même que le mot " libération pourrait le stimuler voir même le propulser dans un pas de géant.
Il ne semble pas savoir pour aller ou sauf qu'il sent et sait que c'est pour un meilleur.En bref on dirait que le corps et l'Esprit veut se libérer.Mais de quoi? hé bien du 'plan terrestre " du plan de ces êtres abducteurs,du plan que nous avons toujours connu sans nous en rendre compte.

Pour ma part je considère que les abductions sont en plus d'être manipulations de toutes sortes,sont aussi une séduction.
Le mot je l'explique, beaucoups d'abductés ont ressentis en eux même dans leurs émotions une attirance qu'elles ne peuvent expliquer pour ces êtres mais l'inverse s'est aussi produit une répulsion,d'autres mitigées ainsi tout semble se confondre.

Claude je peux t'affirmer que les êtres encapuchonnés ne sont pas de robots ici ce ne sont pas de petits gris ou clones.
tout comme ils ne mettent pas un écran afin d'éviter nos émotions,ces êtres encapuchonnés sont très scientifiques et réagissent en tant que tels,ils sont technique,rationnel et ne vibrent pas d'émotions et ne peux subir les nôtres.Qu'en penses tu? ;)

Concernant ton raisonnement sur l'effacement je cites :Un voile volontaire de l'âme sur le conscient pour un événement consenti avec les visiteurs. Un peu comme elle le fait lors du sommeil lorsque nous oublions nos activités spirituelles de la nuit.

Notre âme ou notre Esprit lors d'activités spirituelles nocturnes laisse toujours une porte ouverte a notre inconscient pour atteindre notre conscient ce qui fait que la ou les journées qui s'en suivront un ou des éléments vont activer notre bien-être c'est un peu comme-ci nous captions a retardement,donc rien ne se perdra.

maintenant concernant le voile volontaire que mettrait notre âme sur le conscient lors de ces abduction là encore ca laisserait pour ma part entendre que même notre Esprit a eut peur et a eut mal " oui car le corps souffre,l'esprit aussi "et si l'Esprit a du fermer cette souffrance pour qu'elle ne passe pas il ne faut pas demander a quel point l'Esprit a eut peur et a souffert de cette peur.Et entre nous " un évènement consenti avec les visiteurs " non, pour la simple raison que déjàl'abduction est un rapt et non pas un consentement,ces visiteurs ne pensent pas avec des émotions ils sont scientifiques et les petits gris a leur solde.
Ce serait penser que ces encapuchonnés auraient voulu nous préserver en nous enlevant le pire dans notre cerveau pour que nous puissions continuer de vivre paisiblement.cadeau? j'en doute quand même et toi?;)

Tu sais lorsque j'ais vu d'autres gris dans le genre scientifiques, pas ceux qui sont encapuchonnés il m'a été permis de les voir en vitesse " les entités personnes décédées peuvent nous permettre de voir derrière le rideau " mais juste le temps de voir car ces entités qui me sont familiers m'ont vite fait revenir parce que une fois qu'on les voient sans qu'ils viennent nous chercher d'eux même si nous restons trop longtemps ils peuvent sentir notre présence donc nous voir et ça c'est une preuve supplémentaire que ce qui se passe de ce coté là c'est pas du joli d'ou j'ais vraiment tendance a penser depuis lors que les souvenirs " de manipulations "nous sont effectivement enlevés volontairement, ce qui rejoindrait aussi que "puisque notre Esprit est un être pensant " ces abducteurs parviendaient à le controler d'ailleurs c'est dans la logique leur mental étant plus fort que le nôtre donc leur Esprit aussi tout comme nous ce sont des énergies mais basées sur la sciences,rationalité sans bouleversements émotionnels.

J'ais parler des abductions et ici ça n'engage que moi mais j'aimerais quand même vous en parler.Je penses que c'est terminer il n'y aurait plus d'abductions ou nous irions vers la fin de ces aductions!
Et c'est ici sans entrer dans une conception religieuse ou non je me dis que nous pourrions entrer dans un autre plan puisque en principe des éléments nouveaux, des bouleversements magnétiques et cosmiques viendraient bien sur chambouler mais aussi réajuster par la suite nos énergies ce qui pourrait aussi bouleverser le plan de ces visiteurs et accentuer des visites différentes.Ceci sans donner de date je ne suis pas prophétesse ce n'est que mon point de vue.

Je ne sais ce que vous pensez de tout ceci ça n'engage que moi mais j'aimes partager avec vous.Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
greg3

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Localisation : Province de Québec
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Mar 15 Sep - 14:15

J'amènerai de l'eau au moulin sous peu...

Lors de mon témoignage, je faisais allusion à un repos forcé... pale

Suite à un accident je me suis trouvée à être un peu beaucoup au ralenti...

et là, ma colonne me "crie" que je ne peux pas me mettre au clavier No ....

En attendant, je vous suis, vous lis ou vous relis.

À +++, d'ici vendredi.

greg3
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Claude

avatar

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Mar 15 Sep - 23:03

Idem de mon côté. Je laisse passé mon mal de dos avant de m'attarder à ton message Amaline. J'espère que ce sera mieux d'ici le week-end.

À+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Mer 16 Sep - 10:09

Bonjour à tous et toutes :)

Claude le mal de dos c'est très douloureux je comprends et je te souhaites un prompt rétablissement ;)

Greg3 comme tu l'explique ici et merci pour tes explications qui me font prendre conscience qu'en effet il ne t'es pas toujours aisé de te mettre au clavier et quand tu te sentiras mieux nous aurons toujours le plaisir de partager avec toi :)
on dis souvent un jour à la fois pour se donner du temps au rétablissement que je te souhaites de tout coeur.

Bisous à tous :flower:
Revenir en haut Aller en bas
greg3

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Localisation : Province de Québec
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Jeu 17 Sep - 18:54

Bonjour à tous sunny

Je vous livre des réflexions et réponses, réparties sur quelques jours, ça semble donc un peu décousu. J’espère que ça fera tout de même un peu de sens…

Je m’intéresse depuis trop peu de temps aux phénomènes ET/OVNI pour avoir une idée ferme sur tous les phénomènes qui s’y rattachent.

Mais un mot pour moi semble être un dénominateur commun, à toutes ces expériences dites inexpliquées, bonnes ou mauvaises, visibles ou invisibles et c’est le mot VIBRATION, dans son sens le plus large et le moins ésotérique possible. J’ai lu qu’on en a parlé dans le forum, mais j’ai tellement lu de posts, que je ne sais plus qui en a fait mention et à quel sujet.

Je ne m’y connais pas de façon poussée sur le sujet mais de ce que j’en sais, comme beaucoup d’entre vous, c’est que plus un corps/objet possède une vibration haute/élevée, plus sa matière devient subtile, au point qu’elle peut devenir invisible pour nous mais néanmoins existante et réelle.

À partir de cela, je crois que tous les « visiteurs » ont réussi à maîtriser/manipuler parfaitement ce mécanisme de changement de fréquence que nous, humains, ignorons encore.

Ils auraient trouvé la clé pour abaisser leur fréquence pour parvenir jusqu’à nous et se rendre visibles ainsi que leurs vaisseaux et ils auraient, par le fait même, la capacité de nous élever à la leur, pour que l’on puisse les suivre et passer « l’autre côté » selon leur plan de match….

C’est ce qui expliquerait aussi ce que beaucoup d’observateurs d’ovnis ont vu, (quand il y a comme par exemple 3 points lumineux qui s’assemblent pour devenir ensuite d’une autre couleur, vert ou orangé -ou l’inverse, je ne sais plus trop- et ensuite devenir une masse bien perceptible par nous, souvent lisse et grise) il y aurait donc une passation d’une très haute vibration, la leur, à une vibration X, qui est la nôtre, une vibration terrestre. Des connaissances technologiques des centaines de fois supérieures aux nôtres concernant les champs magnétiques de l’univers pourraient peut-être être en cause.
C’est également peut-être pour modifier le champ vibratoire des terriens que les visiteurs utilisent ces bidules, très souvent rapportés par des témoins, ressemblant à une baguette ou un objet de forme allongé, dirigé ou passé à proximité des contactés : l’outil servirait possiblement à nous faire passer rapidement à une autre fréquence, ayant un effet « freeze » annulant forcément tous les souvenirs à partir de ce moment là, car on se retrouverait tout à coup « ailleurs ».

Je me dis qu’on utilise des télécommandes tous les jours sans vraiment y réfléchir. C’est qu’on sait manipuler les ondes et les fréquences de NOTRE espace terrestre. Il y a 50 ans, il aurait été impensable d’actionner un climatiseur à distance. Mais on serait quand même à l’âge de pierre dans ce domaine et on ne semble pas savoir, pour le moment, comment faire pour aller plus loin. (à moins que dans le secret, certains l’aient trouvé…)

Chez les humains, peut être que des changements spontanés du taux vibratoire (élévation, baisse, débalancement) ou des prédispositions génétiques pourraient favoriser les expériences. Et j’entends par expériences des manifestations de toutes sortes :
ET, personnes décédées, êtres de Lumière (qui me semblent être ce que Claude a rencontrés), êtres du bas astral Twisted Evil etc.

Pour moi, à mon très humble avis, nos champs vibratoires respectifs et les champs magnétiques, et que ça, en serait la cause.
Malheureusement, les équipes de scientifiques subventionnés et sérieux ne débarquent jamais chez des gens qui font de tels expériences. Ce sont malheureusement trop souvent ceux qui croient un peu trop facilement à n’importe quoi qui débarquent ou ceux qui ont peu de moyen et peu de voix pour se faire entendre.

Pour donner un exemple, quand je parle de l’aspect génétique, on s’accorde pour dire que les chats ou les chiens et d’autres bêtes aussi, ont un taux vibratoire plus élevé que nous les humains et pas besoin d’avoir des connaissances bien pointues au niveau énergétique -on appelle cela psychique, mais est ce le bon terme- pour le réaliser. Je dis souvent à ma chatte :
« Y’a des fantômes aujourd’hui ? » affraid
Elle a ses journées où un simple mur blanc semble devenir pour elle un grand écran de cinéma animé de choses passionnantes ou « freakantes », selon les fois. Alors pourquoi n’y auraient-ils pas aussi des humains constitués ainsi, avec ce que cela comporte de positif et de négatif, comme il y en a des plus forts, des plus lents, des plus rapides, des plus « jasants », des plus en santé etc….

Pour le moment, nos moyens à nous pour modifier nos champs vibratoires (corps ou environnement) sont un peu à l’âge de pierre…On élève ça un petit peu par la méditation et certaines autres méthodes, mais c’est si peu…

J’aurai peut-être d’autres points de vue sur tout cela dans un autre 6 mois Idea mais c’est du moins comme ça, pour le moment, que je me figure la chose, à savoir qu’est ce qui provoquerait toutes ces expériences et pourquoi les oublie t-on en partie.

Quant à la paralysie du sommeil rapportée par Amalide et Simplicité, j’ai vécu il y a quelques jours une expérience étrange en rêve, reliée probablement à la lecture de leurs propos qui me préoccupaient, à savoir comment cela peut-il être éviter pour ceux qui le vivent.
Voici donc ma petite expérience :

J’étais à rêver un vrai rêve ordinaire, pas de doute, et tout à coup, à l’intérieur du rêve, je suis passée comme dans une autre « histoire parallèle », exactement comme cela se produit avec une conversation téléphonique mise en attente.
Je dis « histoire parallèle » parce que cet autre rêve superposé n’en n’était pas vraiment un. C’était « réel », mais je n’étais pas réveillée : je me retrouvais juste à proximité d’une étagère/bibliothèque qu’il y a chez moi, où se trouvent nombre d’appareils électroniques usuels : TV, magnétoscope, lecteur dvd, ampli radio. Dans cette sorte de rêve, je constate qu’il se trouve un champ de force puissant sur le point de faire soulever les cassettes vidéo, les cd et dvd rangés dans leurs boîtiers. Je me retrouve alors INCAPABLE de bouger pour intervenir, je suis paralysée (c’est la première fois que cela m’arrive).

Je pense donc rapidement que j’ai soit à me réveiller, soit à me lever, ne sachant trop si je me situe à l’intérieur d’un rêve ou dans le « vrai » car j’ai la conscience des 2 en même temps. Ma seule force est ma pensée.
J’essais donc d’agir IMMÉDIATEMENT, sous l’influence de la lecture de Simplicité et sa suggestion, comme pour l’expérimenter moi-même (et j’ai la nette conscience de l’information lue dans le forum tandis que cette paralysie se produit). Mentalement, je me suis concentrée rapidement sur une main, mais quelque chose me dictait que j’avais à me concentrer plutôt sur le rêve en attente de toute mes forces pour y retourner ET SURTOUT, EN ME DISANT QUE CETTE CONTRAINTE D’IMMOBILITÉ N’AVAIT PAS À ME FAIRE PANIQUER CAR CA NE DURERAIT DE TOUTES FACONS PAS TRÈS LONGTEMPS QUOIQUE JE FASSE. Cela semblait être important. C’est pourquoi je le livre en majuscules.

Avec un grand effort mental donc, je suis curieusement retournée vers le rêve en « attente », rêve bête où j’étais à placer des couvertures sur un lit.
Et une fois retournée à l’intérieur de ce rêve normal, je me suis réveillée sans problème, normalement. Allongée, j’ai repensé à tout ça pour bien mémoriser et après, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller jeter un coup d’œil sur l’étagère : tout était en ordre !
Je n’ai aucune explication sur ce qui a pu se produire

Claude,
Concernant les êtres à capuchons, (mon dieu, ça doit sembler tellement ridicule pour ceux qui ne l’on pas vécu, je me dis pourquoi ces créatures ne voyagent elles pas léger quand on vient de si loin !!!) je ne les ai pas perçus comme robotisés. Mais ils pourraient peut-être obéir à des ordres et être des subalternes. J’avais donné l’exemple d’un chauffeur privé, d’un huissier dans mon témoignage et je le maintiens.
Concernant ces Êtres que tu as rencontrés, il me semble que c’est un grand cadeau que tu as reçu. Je crois, c’est mon humble avis, que ce sont des guides, situés sur des plans supérieurs et qui ne vibrent pas du tout comme mes créatures rencontrées, qui sont eux, de beaucoup inférieures. À chacun ce qu’il a à rencontrer, c’est comme ça…

Amalide,
Tu fais allusion à savoir que tu saurais des choses sur ces êtres à capuchons mais que tu ne peux le livrer en ligne ouvertement :
« pas en public » pour reprendre ta phrase…. Ca me laisse évidemment sur ma faim. Pourrais-tu, pour combler ma curiosité, dire pourquoi tu ne veux pas le livrer ouvertement ? Ou mieux, en dire juste un petit peu plus sur ce que tu sais ? Question

Amalide, tu écris également :
« Ce serait penser que ces encapuchonnés auraient voulu nous préserver en nous enlevant le pire dans notre cerveau pour que nous puissions continuer de vivre paisiblement.cadeau? j'en doute quand même et toi? »

Comme je l’ai dit plus haut, j’attribue « l’oubli » à un état vibratoire et à un champ totalement étranger aux nôtres et, comme un bon anesthésiste consciencieux sur terre, s’il est bien utilisé par eux, car ils sont conscients de ce que cela crée sur un humain puisqu’ils ont le soucis de dire/transmettre : « nous ne vous ferons aucun mal », eh bien, le souvenir ne devrait plus exister de retour ici : il devrait rester « là-bas »….

J’abonde donc totalement dans le sens de la réflexion/question soulevée par Simplicité qui a écrit :

« Je complèterais ainsi en demandant si notre cerveau est capable de supporter (sans généraliser les ET) le contact d'être d'ailleurs selon leurs vibrations, leurs "différences" puisque le "ailleurs" du cosmos ne peut être en totalité comme la Terre. »

Pour répondre, je dirais que certains humains ont sûrement complètement disjoncté et d’autres sont devenus des humains plus riches, au sens figuré du terme, bien sûr.
Et tout est supportable ou pas, probablement selon les sortes de visiteurs rencontrés et aussi les fragilités/forces de celui/celle qui vit l’expérience.

Ici, sur terre, il y a des centaines et des centaines de chercheurs qui n’ont pas le moindre scrupule, la moindre empathie pour les animaux qu’ils détiennent au profit de leurs recherches : branchés, intubés, confinés et je préfère qu’il ne me monte pas trop d’images en tête sur ça… Et ces chercheurs se sentent corrects, ils aiment leurs femmes et leurs enfants et ils ont la conscience tranquille (et je n’ouvre pas le chapitre sur ce que les humains font vivre aux humains…) Mais pour revenir aux chercheurs, des chercheurs avec le sens de l’éthique et pleins de respect, il y en a tout autant. Je me dis donc : qu’on regarde juste ce qu’il y a sur la terre, il y a le meilleur et le pire. Alors, je crois aussi que, de tous ces Êtres venus d’ailleurs, il y a le meilleur et le pire, comme ici…Comme nous, ces visiteurs font partie de la création, de l’univers, du « grand tout », qu’on appelle ça comme on voudra, que ça nous tente ou pas…

En conclusion, il faut juste se souhaiter de rencontrer les meilleurs.

greg3
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Jeu 17 Sep - 19:58

Très intéressant vos propos.

Pour ma part aussi , je crois que les vibrations ont un rôle à jouer. Si vous faites couramment des voyages astraux conscients vous avez dû remarquer que selon le lieu , l'endroit ou le ailleurs le retour au corps est différent.
Le corps peu prendre quelques secondes à quelques minutes avant de ne faire qu'un.

Parler d'énergie, travailler à augmenter son taux vibratoire bien que souvent considéré comme ésothérique est plutôt une recherche personnnelle de soi. Plus on augmente ses vibrations et mieux nous nous portons. Juste le mot ésothérisme dérange. J'avoue qu'il m'a moi-même dérangée et j'ai niée longtemps en faire partie mais aujourd'hui, si je suis ou on me dit ésothérique, je suis fière. Il y a un temps, je me suis demandée si ce mot n'avait pas été mis en place pour catégoriser les gens qui désir se connaitre mieux, se parfaire comme si on en faisait une interdiction.


Pour être en équilibre dans ses sphères d'expériences, il faut connaitre le pire et le meilleur ce qui nous permet de nous renforcer à tout les niveaux. Connaitre juste le meilleure ne fait pas voir la réalité et connaitre juste le pire non plus. Reprendre position face à une expérience, ne cèder en aucun cas "son propre pouvoir" à autrui et ce centrer sur son coeur. Car en étant centré sur son coeur, ne veut pas dire adorer, accepter une expérience mais en étant centré c'est ne porter aucun jugement et cela dérange beaucoup dans cet univers (inculant toutes les sphères visibles et invisibles).

Encore une fois très intéressant le développement que vous apportés.

Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Ven 18 Sep - 10:50

bonjours a tous
excellent témoignage merci désoler ' pour le retard' et bienvenue a greg 3
je me pose beaucoup de questions si les ET /les ovni et aussi dieux etc etc..ont tous un même rapport
est ce que c'est pas une manière de nous mettre a l'épreuve ,je crois a la réincarnation est ont doit passer par plusieurs stade plusieurs vie, souvent ont a l'impression d'être venue dans un endroit alors que l'ont y viens pour la première fois ou d'entendre ou de voir des choses que l'ont sais, alors que ça viens de ce passer je fait aussi des rêve bizarre ou je vois des choses et je suis pratiquement sur de ne pas dormir mais être dans un semi réveille et ce qui est bizarre lorsque je suis comme ça a moitie endormis je suis bien j'ai cette impression de planer (je bois pas et je fume pas) et j'ai vue aussi souvent des visages au dessus de moi et notamment une personne au bout de mon lit avec cette espèce de cape avec un capuchon mais il était seule et ça a pas durer longtemps car j'avoue avoir eu très peur ,c'était une période de ma vie qui m' a beaucoup marquer les "reve" continues mais je cherche a en savoir plus a chaque fois La dernière fois j'ais vue comme un espèce de projecteur ovale qui m'observais ça a durer quelque seconde mais je m'en suis souvenue au réveille car je l'ai bien regarder
voila une partie de mon reçi
a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Ven 18 Sep - 16:47

Bonjour tous et toutes :) ça fait toujours plaisir de vous lire ,les témoignages dans le vécu permet " du moins de mon coté " d'essayer de comprendre " car tout comprendre j'ai difficile " mais j'essayes de vous ressentir car trè souvent un seul point peut devenir une ouverture.Les témoignages permets les comparaisons même si celà se vit individuellement et pas a pas je penses que c'est avancer quand même.
je rejoinds vos perceptions concernant les vibrations,Simplicité l'explique concernant les voyages astaux ou Le corps peu prendre quelques secondes à quelques minutes avant de ne faire qu'un, tout comme l'ésotérisme est la recherche de soi.
C'est vrai que ésotérisme signifie ce qui est caché et au plus profond de soi " le caché " doit ressortir sans doute pour trouver une certaine harmonie,l'ésotérisme est très anciens qu'il s'adapte a toutes recherches " je vais pas rentrer dns mes détails vous en savez surment plus que moi la dessus" Il me semble que tout est symbolique y compris nous même dans la profondeur de nos entrailles,de la terre qui nous maintient jusqu'au cosmos qui nous soutient,je vois ça comme un fil conducteur ou les variations d'ondes nus font voyager et rencontrer tant d'éléments et de personnages y compris des êtres d'ailleurs,mais jusqu'à un stade et c'est là ou je vais prendre la pensée de Greg, oui,tu nous dit que les visiteurs ont réussi a maitriser les fréquences je penses que oui,dans le sens ou leur mental nous est supérieur d'ou leur faculté de télépathie.Je penses que si nous avions cette faculté au même stade qu'eux sans épuiser nos énergies nous serions d'égal à égal et leurs approches ne seraient pas aussi fructueuses pour eux puisque nous pourrions prendre des décisions radicales.
mais je penserai aussi que ces visiteurs ne descendent pas dans leurs taux vibratoires il y habitent et leurs taux vibratoires sont les nôtres aussi d'ou c'est là ou je penses qu'ils n'ont qu'une demi clé le chemin jusqu'à nous n'est pas loin.Ils savent comment nous fonctionnons,notre corps,notre esprit et nous ne leur sommes pas étranger et c'est ici ou je vais prendre le commentaire de Patrice 95 ou il fait mention de "je me pose beaucoup de questions si les ET /les ovni et aussi dieux " le mot dieux donc le droit de visiter,abducter etc...en fait c'est une hiérarchie qui se complète sans s'encombrer d'émotions,tout est technique,scientifique,recherches.Ce sont des êtres pensants et intelligents et la terre est le vivier de leurs technologies.
Si nous étions sans émotions dans nos vibrations,car celles-ci sont influencées par toutes épotions nous serions encore là d'égal à égal,mais ce serait dommage car nous ne pourrions profiter de nouvelles vibrations qui seront renouvellées par le cosmos.Pour nos visiteurs la question quand a savoir si leurs visites nous conviennent ne pose pas de problèmes c'est tout simplement se rendre compte sur place de l'évolution humaine dans tous les domaines c'est quelque part comme être fière d'avoir réussi une descendance,cette expérience de grande envergure depuis ce que nous savons de summer " plus loin c'est une autre histoire ,leur a permis de continuer l'espèce.Nous avons dans notre ADN 97% de gène ET la science l'a prouvé mais ne peut dire quelles en sont les espèces,pour ma part ces visiteurs font aussi partie de nos géniteurs et dans leurs recherches ils ont essayer d'étendre au maximum les croisements d'ou parmis les petits gris qui sot plutôt blancs nous penserions qu'ils sont robotisés? je ne penses pas,clonés? sans doute seulement le clonage n'étant qu'une copie bien réussie a son original.
et puis il y a les reptiliens dans leurs croisements génétiques dont la plupart sont très proches des humains et certains ressentent des émotions sans pour autant les comprendre mais ils les ressentent et c'est là quand nous avons cette possibilité et nous l'avons quand nous sommes serein juste avant de nous endormir d'orienter nos pensées vers le cosmos ou se trouve d'autres êtres pensants qui ont des émotions,nous ne les voyons pas mais nos pensées sans forcer s'accompagnent d'émotions et puisque les êtres reptiliens " ceux qui ressentent " se trouvent non loin ils le sentent,ces vibrations les bouleversent et là commence une harmonie,une acceptation de la différence.Tous les reptiliens ne sont pas comme celà,là aussi c'est une hiérarchie dans l'obéissance "obédience" ces reptiliens obéissants sont des gardiens de la porte d'une dimension qui nous permettrait de part nous même de voir et contacter les espèces ET parce que ce sont eux qui viennent à nous c'est le protocole. Par contre nous avons la faculté de voyager dans des lieux différents.Nos énergies sont très importantes et le fait de parvenir a controler les émotions dans le mieux possible "pas facile " controler ne veut pas dire les effacer,alors pour ces visiteurs c'est interessant parce que en tant que scientifiques ils observent l'évolution des vibrations qui nous entourent et font parties de nous même.Je me suis posée une question concernant certains abductions ou certaines personnes sont prises pour des expériences en tout genres d'autres qui en ont physiquement des marques pour ces visiteurs c'est un tri ainsi telle personne conviendra pour ceci ou ceci.Lorsqu'ils ont a faire à des personnes dont les énergies sont dans une constance d'affinement,les vibrations sont comme un appel " sans que nous ,le sachions " tout comme c'est aussi un appel pour les autres entités " personnes décédées " ainsi nos visiteurs semblent apprécier ce genre de personnes qui sont spontanément reliées a l'astral,ils étudient les capacités.J'arrêtes ici mon commentaire qui est déjà long je ne sais ce que vous en pensez! je ne vais même pas me relire sinon je risque de m'endormir :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: témoignage   Mar 22 Sep - 2:42

bsr ces la 1ere fois que je viens sur ce forum que je trouve tres intéresssant merci de vous exprimer simplement depuis que je suis enfant que j aimerais voir une soucoupe volante ou des extras terrestre j ai 4 enfants et leur ai tjrs dis si il leur arrivais d en voir de pas avoir peur eux sont capable de venir a nous avec leur moyens ila sont pas dangereux
comprend pas pkoi les gouvernementS nous cache ces info sur eux j ai lu bcp de vos partage que je trouve tres intéressant j ai été abonné a UFO QUÉBEc environ 10 ans quand mes enfants étaient jeune ila ont apris a pas avoir peur j ai 76 j apprécirais faire leur connaissance avant de partir vers l audelas
ceci es pourSIMPLICITÉ puisque tu es en contact avec eux dis leur que devant chez moi a vfld y as un beau stationnement de 100 pied carré presque tjrs vide je les invite A VENIR SE POSER ils seront les bienvenue
gros merci a tout ceux et celle qui ont partager sur le forum amicalement AIGLON13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Mar 22 Sep - 8:13

Bonjour l'aiglon :)

nous essayons de nous exprimer en fonction de ce que nous avons vécu "ou vivons " dans des expériences ou les témoignages si tu les a lu sont très émouvants.
Alors je ne sais si hourra les visiteurs sont extraordinnaires oui sans doute pour les personnes qui n'ont jamais " ou pas encore " étées contactées.
Il est vrai que notre univers se compose d'êtres de toutes sortes allant du pire au meilleur certains diront que c'est relatif a la terre!
Dans ce qui est exprimer et que tu trouve très interessant " merci pour cette considération" encore faudrait-il savoir sous quel angle? si tu veux bien expliquer cette extase :) car dans ton conscient tu as ce désir depuis ton enfance d'être contactée!
mais entre nous ton ADN en a la marque comme tout le monde donc tu as déjà été contactée c'est simplement que les réincarnations terrestre sont si nombreuses!

Tu dis a tes enfants que les ET ne sont pas dangereux sur base justement que tu penses qu'ils ne le sont pas! ou sont les bons et les moins bons? déjà une part de chose si possible a faire car ce que nous disons a nos enfants peut se révéler parfois être une idéologie ou fable sur laquel ils se baseront et un jour ils découvriront des vérités ou ils tomberont de haut!
je vais donner un exemple: dans le passé nous pouvions éduquer nos enfants dans cette civilité de confiance envers tout individus,depuis quelques années nous sommes dans cette obligation de leur dire que ,non,tout individu n'est pas forcément gentil et de ne pas suivre un inconnu.Cet exemple pour te dire que la vie,notre vie,notre venue sur terre,nos gouvernements,nos religions enfin tout ce qui fait le monde est une grosse orange a éplucher avant de la savourer et parfois c'est un oignon.... 8)
La plus belle chose je penses et a considérer puisque nous adultes n'avons pas eut cette chance c'est de pouvoir expliquer a nos enfants les vérités,non pas dans le but de leur faire peur mais pour qu'ils puissent avoir une base solide sur laquelle ils pourront construire tout en allant,ils prendront alors la peine de chercher,de s'informer.

Je lis et c'est une question très pertinente tu dis " pq? nos gouvernements nous cachent ces infos? " la réponse est simple
= conspiration et puisque nos gouvernements ne sont pas établi depuis hier mais sont ancienneté est antique = manipulation des pensées de l'esprit= cherchons les dieux
mon commentaire pour dire que sans doute avant d'espérer cette rencontre sur ton espace de 100 pieds carré se demander quel sont les êtres qui se trouvent dans notre propre espace vibratoire,comme je dis on ouvre pas sa porte a n'importe qui avant de savoir qui s'y trouve derrière.
et encore une fois si je peux me le permettre osons dire a nos enfants et petits enfants toutes vérités belles ou moins belles c'est leur donner une capacité de réflexions et de liberté futur.

Je m'étonne que sur des sites Ufos l'on parle des ET sous un angle plutôt favorable alors qu'en général beaucoups d'ufologues se limitent aux ovnis c'est voir même dificile de leur expliquer les abductions.Mais sans doute as tu cette chance?

Je te souhaites de déouvrir tout ce que tu cherches ici ou ailleurs et comme on dit toutes vérités se dévoilent un jour.

Cordialement :)
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   Mar 22 Sep - 12:09

Bonjour aiglon13,

Je t'inviterais à te présenter dans la section Présentation du forum.


Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emmenée puis ramenée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emmenée puis ramenée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DUT puis fac éco, possible?
» "Problematique" s je puis dire
» bb se réveille la nuit souvent et gazouille puis se rendort
» L'ordinateur se bloque puis rame !
» Puis-je soigner une blessure physique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TÉMOIGNAGES D'ENLÈVEMENTS-
Sauter vers: