AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La grippe A H1N1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: La grippe A H1N1   Sam 24 Oct - 19:05

Bien que ce sujet n'entre pas dans les sujets que traite le forum,je pense qu'il se doit d'être là puisque ces un sujet mondial.


faire suivre important


Jean-Jacques Crèvecœur s'engage à fond contre la vaccination obligatoire!

--- En date de: Jeu 10.9.09, Jean-Jacques Creveœeur a écrit :

De: Jean-Jacques Crevecoeur
Objet: Conférence pour la liberté de Choix en Santé
À: "Nouveaux-Belgique-Bruxelles2"
Date: Jeudi 10 Septembre 2009, 10h25


Remarque préliminaire: je vous envoie ce courriel de ma propre initiative. Je ne sers les intérêts de personne et je mène cette action bénévolement. Par ailleurs, je vous demande de ne pas me croire sur parole. Je vous invite simplement à user de votre propre discernement. Et à tirer vos propres conclusions.




Pandémie de grippe A H1N1:
Il reste très peu de temps
pour vous informer et pour vous mobiliser.
Dans un mois, ce sera trop tard…

Comme de plus en plus d’individus conscients,
j'ai choisi de me consacrer entièrement
à ce dossier,
pour dénoncer les mensonges
et les manipulations.
C’est ma part d’engagement…

Je vous demande de faire votre part:

diffusez ces informations
à tout votre carnet d’adresses, sur vos blogs
et vos sites Internet.

C’est votre vie qui est en jeu.

Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement,
inscrivez-vous pour recevoir
les prochains courriels:

promethee@videotron.qc.ca


Madame, Monsieur,
Chers amis,


Je vous avais promis de vous informer. C’est ce que je fais. En attendant la sortie de ma première capsule vidéo, je vous écris. Parce que c’est plus fort que moi. Et parce que les jours nous sont comptés. L’objectif de ce courriel est double.

Premier objectif: Je veux vous rappeler la tenue à Montréal d’un congrès exceptionnel qui aura lieu ce samedi 12 septembre, de 9 heures à 22 heures (heure de Montréal) (15 heures à 4 heures du matin, heure européenne). Ce congrès est la première conférence pour la liberté de Choix en Santé. En tant qu’Européens, vous pourrez suivre en ligne tout le déroulement de ce congrès, en direct et en différé.

Si vous voulez savoir de quoi traitera ce congrès, cliquez sur le lien qui annonce l’événement:http://www.youtube.com/watch?v=NbMWPTM2yhs

Connaissant bien les politiques de santé tant en Amérique du Nord qu’en Europe, je vous assure que les Européens y trouveront beaucoup d’informations qui s’appliquent à leur réalité. Seuls les noms des lois et des ministres diffèrent. Mais ce sont les mêmes compagnies pharmaceutiques qui imposent leurs lois iniques et liberticides à des politiciens devenus pantins et hommes de paille. Si vous voulez comprendre ce qui nous attend dans les mois qui viennent, de grâce, prenez le temps de suivre cette conférence. C’est tout simplement votre santé, votre liberté et votre vie qui sont en jeu.

Pour vous inscrire, cliquez sur le lien suivant: http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_webdiffusion.html

Et si vous croyez encore naïvement que le plan de vaccination obligatoire n’aura pas lieu, je vous invite à tenter de répondre aux questions que je me pose depuis que je suis ce dossier de la grippe porcine. Tel est le second objectif de ce courriel: vous partager quelques-unes de mes nombreuses questions et interrogations à propos de cette fameuse pandémie de grippe H1N1, et vous inviter à y répondre par vous-même puis à tirer vos propres conclusions.


• Pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante: l’imposition d’un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle? Ce sur quoi les experts l’ont rassurée, invoquant qu’une situation exceptionnelle et qu’un état d’urgence sanitaire justifiait amplement qu’on supprime toutes les libertés individuelles!

• Pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a-t-elle modifié, le 27 avril 2009, sa définition de la pandémie? Auparavant, pour déclarer une pandémie, les contraintes étaient beaucoup plus sévères! Maintenant, il suffit que la maladie soit identifiée dans deux pays d’une même zone OMS!

• Comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918)?

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Sam 24 Oct - 19:06

• Par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars 2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la grippe? Et devinez où! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance!

• Pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue, chaque année, entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l’Organisation Mondiale de la Santé)?

• Pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu’il s’agit d’une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n’a fait que 2.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts!

• Pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (2.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009?

• Autrement dit, pourquoi met-on en place des mesures exceptionnelles cette année, alors que la grippe est moins virulente que les autres années? Qu’est-ce qui, dans les faits, justifie de telles décisions alors qu’il n’y a rien d’exceptionnel?

• Pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu)?

• Pourquoi le Ministre de l’Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l’armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) «de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l’été 2009» (c’est-à-dire septembre)?

• Pourquoi l’armée américaine vient d’être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis?

• Pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides) ? Pourquoi sont-ils gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency), qui intervient lors des grandes catastrophes sur le territoire (comme lors du cyclone Katrina)?

• Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district?

• Pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la plupart du temps par l’acte vaccinal) ? Et pourquoi cette même agence n’a-t-elle pas prévenu le public qui va «bénéficier» de cette campagne de vaccination?

• Comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident absolument impossible? Impossible sauf si l’acte devient volontaire. Cela m’a été confirmé par un docteur en biologie.

• Pourquoi ne nous dit-on pas que le vaccin contre la grippe, depuis 40 ans qu’il existe, n’a jamais eu d’impact positif sur l’incidence de cette maladie, au contraire? Une étude internationale a démontré que les vaccinés attrapaient plus souvent la grippe que les non-vaccinés.

• Pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non-vaccinées? Cela voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la grippe?

• Si les vaccins ont si peu d’effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B?

• Pourquoi nous cache-t-on que toutes les épidémies du XXe siècle ont été déclenchéespar des campagnes de vaccination préalables?

• Pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante – j’ai revérifié les calculs, car je n’y croyais pas!), alors que la Chambre des Représentants l’avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI’s malades (25 % des soldats) suite à l’injection du vaccin contre l’anthrax? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004!

• Pourquoi les premières populations visées par la vaccination sont-elles les femmes enceintes et les enfants, alors qu’habituellement, ce sont les vieux qu’on vise? Eux, paraît-il, auraient une mémoire immunitaire de la grippe espagnole de 1918!!!

• Pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires?

• Pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes? Craindraient-ils de faux certificats?

• Pourquoi 50 % des médecins anglais disent-ils qu’ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la procédure de préparation?

• Pourquoi présente-t-on le Tamiflu comme un antiviral efficace, alors que toutes les campagnes d’utilisation de ce produit se sont révélées catastrophiquement inefficaces? De plus, ce médicament provoque de nombreux désordres psychologiques et neuronaux, allant jusqu’à provoquer des suicides en nombre chez ceux qui en consomment!

• Pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu’un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c’est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d’innocuité du dit vaccin?

Je pourrais continuer comme cela encore des heures. Mais je m’arrête là, car les autres questions iraient toujours dans le même sens. Je n’ai plus le temps, pour l’instant, de vous mettre toutes les références d’articles des journaux officiels (le Monde, le Figaro, le Daily Post, le Journal du dimanche, etc.), des sites officiels (de l’OMS, de Baxter, d’Aventis, de Sanofi-Pasteur, etc.) et des déclarations de scientifiques pro-vaccinalistes que j’ai consultées! Vous trouverez tout cela sur mon site, d’ici la fin du mois de septembre.

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Sam 24 Oct - 19:06

Mais je vous garantis sur l’honneur que toutes les questions que je pose ci-dessus se basent uniquement sur des lectures de documents officiels et accessibles à tous! Ce ne sont pas des allégations, des suppositions, des supputations de théoriciens du grand complot! C’est cela qui fait qu’il est impératif de se poser de telles questions! Et de tirer les conclusions qui s’imposent.

Pour ma part, c’est fait. Et j’ai pris position clairement.

Autrement dit, tant qu’on ne m’obligera pas à fermer ma gueule, je continuerai à vous informer.

Il y a, par contre, une question que je vais poser ici et à laquelle je vais répondre, car beaucoup de mes interlocuteurs ne comprennent pas cela (j’ai reçu des centaines de courriels en une semaine!!! Merci à ceux qui m’ont traité de pauvre connard et de manipulateur. Merci surtout à tous ceux qui ont relayé l’information à des dizaines de milliers de personnes en Europe et au Canada. Merci particulièrement à tous ceux qui prient pour moi, pour l’instant. J’ai été très touché et ému.)

La question est: Comment un virus aussi bénin va-t-il s’y prendre pour tuer des millions de personnes? Ça, c’est la question à un million de dollars!!!

Eh bien c’est l’histoire des pandémies du passé qui nous apporte la réponse. La recette est simple (en douze étapes, déjà expérimentées en 1918 avec succès):

1 On annonce qu’un foyer d’une nouvelle grippe vient d’apparaître au Mexique et que c’est très grave, car c’est un virus animal qui s’est transmis à l’homme!

2 On annonce ensuite 350 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le décompte à 8 morts. Mais tout le monde a retenu qu’il y avait eu beaucoup de morts dès le début (ça ne vous rappelle rien, ça : le 11 septembre, on nous a annoncé à la télévision 40 à 50.000 morts dans les Twin Towers – ce qui a justifié la croisade contre les forces du Mal – puis, on a révisé le nombre de morts à 2.974);

3 On annonce à grand renfort de publicité quotidienne que ce terrible virus se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète (alors que par ailleurs, aucun laboratoire du monde ne dispose de la souche du virus pour confirmer que c’est bien ce virus qui est en cause, et pas le virus ordinaire – on reconnaît par ailleurs que la grippe porcine ne présente aucun symptôme spécifique par rapport à ceux de la grippe ordinaire – alors, comment font-ils pour compter le nombre de cas ???);
4 Devant le peu de virulence dudit virus, on nous annonce que ce gentil virus (finalement) va muter et va devenir TRÈS méchant, et que l’on sait qu’il va muter à une date précise (celle de la sortie des vaccins, quelle coïncidence quand même!);

5 Pendant tout ce temps, on prépare des produits en laboratoire dont on dit qu’ils sont des vaccins, et dans lesquels on mélange deux souches de la grippe porcine, deux souches de la grippe aviaire et une souche de la grippe humaine (cocktail tout à fait explosif, lorsqu’il sera injecté dans le corps!). De plus, on rajoute (en plus grande quantité que d’habitude) des adjuvants (mercure, aluminium et squalène), reconnus pour leur grande toxicité;

6 Peu avant la sortie des soi-disant vaccins (qui sont en réalité, ici, des armes bactériologiques), les médias se déchaînent pour nous annoncer qu’il y a une recrudescence de cas de grippe. Même si les médecins ne prennent plus la peine de vérifier s’il s’agit bien du même virus, le peuple est tellement hypnotisé qu’il ne réfléchit plus. Il est persuadé que la mutation annoncée est en train de se réaliser;

7 On annonce aussi que tous les vaccins ne seront pas disponibles immédiatement et qu’il y aura des chanceux qui pourront en bénéficier tout de suite, et d’autres devront attendre jusqu’à quatre mois pour enfin recevoir le vaccin salvateur! À noter que nous en sommes là, pour l’instant, dans la chronologie des événements.

8 Dès la sortie des premières armes bactériologiques déguisées en vaccins, le bon peuple apeuré court se faire vacciner volontairement, dans les centres spécialement préparés à cet effet (et encadrés par des militaires). Ici au Canada, les gens s’inscrivent sur des listes d’attente pour être certains d’être parmi les premiers vaccinés!

9 Dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels. Dans le même temps, les adjuvants auront mis par terre le système immunitaire. La Tamiflu sera utilisé pour provoquer une surinfection (cas déjà observés dans plusieurs pays) entraînant immédiatement la mort de la personne. Conséquence: il y aura des milliers de morts parmi les premières populations vaccinées;

10 On nous dira alors que, malheureusement, ce qu’on craignait est arrivé: le virus a muté sous une forme mortelle. On attribuera la cause des décès au virus, et pas au gentil vaccin censé nous protéger! Une panique s’emparera de la population, qui réclamera qu’on les vaccine d’urgence;

11 Vu la gravité de la situation sanitaire, vu les troubles engendrés, d’une part par ceux qui réclameront avec force leur vaccin, d’autre part par ceux qui accuseront les autorités sanitaires de génocidaires, l’état d’urgence sera déclaré dans tout le pays et le plan de vaccination obligatoire sera mis en place;

12 Ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher ou disparaître pendant un temps suffisamment long, à moins qu’on ne les fasse disparaître dans des camps de concentration prévus à cet effet.

Ce scénario, je vous l’écris en cette nuit du 9 au 10 septembre 2009. Je ne le fais pas du tout de gaieté de cœur.

Je sais que certains parmi vous me reprocheront d’alimenter la peur qui est déjà créée par les élites ténébreuses, et de finalement, faire le jeu de ceux que je dénonce. À cela, je vous citerai une phrase de Jésus-Christ (même si je n’appartiens plus à aucune religion): «Vous connaîtrez la vérité, et la vérité fera de vous des hommes libres!» (Jean 8:32).

Je vous offre ici une synthèse de tout ce que j’ai lu depuis cinq mois (dont deux mois à temps plein). Mon objectif, c’est de décrypter pour vous les informations qui nous sont cachées (même si elles sont disponibles publiquement – faites vos recherches avec Google – vous verrez!), afin que vous ne cédiez pas à la panique lorsque l’hécatombe commencera. Afin que vous compreniez quelle est la cause réelle de ce que vous verrez

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Sam 24 Oct - 19:08

Maintenant, que pouvons-nous faire, me direz-vous? Pour l’instant, la chose qui me paraît la plus importante, c’est que vous diffusiez cette information à TOUS vos contacts. Imprimez ce courriel, découpez-le en morceaux s’il vous paraît trop long, donnez-le à tous vos amis, à toutes vos connaissances. Si vous êtes parents d’enfants allant à l’école, constituez immédiatement des comités de résistance à ce plan génocidaire. Dans trois semaines, il sera trop tard. Et vous devez savoir que les écoles seront bouclées pour pouvoir vacciner vos enfants. Si vous n’êtes pas organisés maintenant, vous serez démunis le 28 septembre, lorsque le plan se mettra en marche. Allez parler à tous les policiers, à tous les gendarmes que vous connaissez car eux aussi, sont maintenus dans l’ignorance de ce plan (et ils ne seront pas vaccinés par les mêmes produits, pour ne pas tomber malades, eux !). Expliquez-leur qu’ils vont participer, sans le savoir, à un génocide programmé contre la population. Rappelez-vous que si les nazis ont pu déporter autant de personnes vers les camps de la mort, c’est parce qu’ils ont bénéficié de l’aide de la police française qui n’avait pas compris ce qui se passait. Allez parler aussi à vos représentants politiques, car la plupart d’entre eux ne savent pas ce qui se trame. Demandez-leur de ne pas coopérer, de saboter le plan, de faire détruire les fichiers de population, pour que le recensement des vaccinés et des non vaccinés devienne un casse-tête.

Cette activité devrait devenir votre tâche prioritaire. Car la seule manière d’enrayer ce plan diabolique, c’est de réunir une masse critique de gens conscients. Gandhi ne disait-il pas:

«Un individu conscient et debout est bien plus dangereux pour le pouvoir en place que 10.000 individus endormis et inconscients.»

J’en suis convaincu.

Par contre, ne perdez pas votre temps avec les hauts dirigeants de l’État, les grands médias et les experts payés (achetés) par les laboratoires pharmaceutiques. Ne perdez pas non plus votre temps avec les sceptiques, les indécrottables du petit écran pour qui seule la parole des médias est l’évangile. Méfiez-vous même de leur réaction, car ils pourraient vous accuser de chercher à les tuer en les empêchant de se faire vacciner.

Et si vous avez peur en lisant mon courriel, transformez cette peur en action, en mouvement. C’est toujours comme cela que l’humanité a fait des bonds dans son évolution : c’est en transformant sa peur du feu en maîtrise du feu que l’homme a inventé la technique. Ici, l’enjeu est de taille : c’est en transformant votre peur de la mort que vous pourrez accéder à une nouvelle dimension, à une nouvelle vibration. Rappelez-vous que nous ne sommes pas des êtres matériels vivant des expériences spirituelles. Nous sommes des êtres spirituels vivant l’expérience fabuleuse de l’incarnation.

Personnellement, je suis très conscient de ce que je risque en prenant cette position, à découvert. Depuis quelque temps, je vis avec la perspective qu’il se pourrait que je ne sois plus de ce monde dans les semaines qui viennent. Et je découvre une perspective fabuleuse à mon existence. Souvent, je me suis posé la question de façon théorique: S’il me restait un an à vivre, quels choix de vie ferai-je pour que je puisse entrer dans la mort sereinement et sans regret? Aujourd’hui, cette question n’est plus théorique pour moi. Et je me rends compte que beaucoup de mes valeurs se transforment de façon encore plus radicale. Et beaucoup de choses qui me causaient du souci deviennent tellement secondaires...

Et cette phrase de saint Matthieu résonne dans ma tête: que votre oui soit un oui, que votre non soit un non, (Matthieu 5:37).

Serons-nous capable de dire non à l’infamie, au risque de notre vie corporelle? Serons-nous capables de dire oui à ce que notre âme nous dicte de faire? Serons-nous capable de nous mettre debout, quel que soit le prix à payer?

Tel est le cadeau que ce plan de pandémie nous offre en cette fin d’année 2009. Si nous sommes à la hauteur du défi (et je sais que nous le sommes), ce vaccin deviendra notre pierre philosophale et nous transformera en alchimistes, pour réaliser le grand œuvre.

Restons debout et conscients.

Je vous salue avec le cœur.

Jean-Jacques Crèvecœur

De Montréal (4 heures du matin, ce jeudi 10 septembre 2009)


0
Précédent : Lutte anti-vaccins obligatoires -... Retour à l'accueil Suivant : Résister

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Mar 27 Oct - 12:36

Merci simplicité d'ouvrir ce post concernant le vaccin H1N1.
personnellement je me tiens au courant depuis pas mal de temps puisque j'ai signé des pétitions non seulement dans mon pays mais aussi pour la france " contre ce vaccin " j'ai eu également l'occasion de lire ce que Jean-Jacques Crèvecœur a écrit.

En Belgique nous bougeons dans tous les sens : nous avons écrit a nos gouvernements,déposer plainte,refus du vaccin dans notre droit etc...nous nous associons avec d'autres pays et nous ne baisserons jamais les bras




APPEL A TOUTES LES BONNES VOLONTES
H1N1 − UNIS FACE AU VACCIN !
Une atmosphère générale de psychose relayée et amplifiée par les médias s'installe. Le
niveau 6 d'alerte va être décrété et des mesures réglementaires et légales seront appliquées
dans les crèches, écoles, centres de soin, administrations, entreprises, etc. Les autorités
n'attendent qu'un approvisionnement suffisant des laboratoires pour rendre la vaccination
obligatoire pour tous. 130 millions de doses ont en effet été commandées par l'Etat.
Dans l'urgence, très peu de tests sont effectués avant la mise sur le marché. Autrement dit,
nous serons les cobayes ! Les laboratoires pharmaceutiques, prétextant la responsabilité
de l'Etat, pourront échapper à toute condamnation judiciaire en cas de problème avéré.
Des études scientifiques mettent déjà en évidence la relation entre de nombreuses
maladies débilitantes et mortelles, et l'injection dans le système sanguin des diverses
substances contenues dans les vaccins : aluminium, squalène (syndrome de la guerre du
Golfe), tissus animaux nécrosés, détergents, virus vivants atténués, mercure,
contaminants, substances cancérigènes connues, etc., etc.,
De nombreux éléments indiquent en effet que le vaccin de la grippe A représente
un sérieux danger pour la santé.
Les laboratoires pharmaceutiques, l'OMS, l'Union Européenne et
les instances de santé nationales sont tous complices de cet état de fait.
Avec le NHF, une association internationale pour les médecines naturelles et la liberté
vaccinale, nous initions une campagne aux Etats-Unis et en Europe. Nous nous opposons
aux vaccinations obligatoires et voulons alerter le public du risque encouru.
Nous nous donnerons tous les moyens juridiques permettant de nous défendre, mais
également d'attaquer, afin d'empêcher la catastrophe sanitaire programmée. Nous
diffuserons une information de qualité en français, comprenant des solutions proposées et
des références de produits afin de se protéger efficacement contre les épidémies en cours.
Nous ne réussirons pas si nous restons isolés. Mettons en commun nos moyens,
nos compétences, nos énergies dans l'intérêt de tous ! Séparons-nous vite
de l'apathie et du fatalisme ambiants car le temps est compté.
En conséquence, nous appelons toutes les personnes de bonne volonté
à se faire connaître en écrivant à unisfaceauvaccin@gmail.com Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
pour qu'ensemble, nous entamions une action coordonnée
et préservions notre bien commun le plus précieux :
Notre santé et notre liberté !
Revenir en haut Aller en bas
greg3

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Localisation : Province de Québec
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Mer 28 Oct - 21:58

J'ai regardé sur TV5, avant hier, une interview avec Luc Montagnier.

J'ai attrapé l'interview sur la fin, mais je suis tombée par hasard sur ce que je voulais le plus entendre.

À la question :

"Luc Montagnier, allez vous recevoir le vaccin contre la A H1N1 ?"

Il a répondu simplement :

"Non, parce que je n'en ai tout simplement pas besoin".

Luc Montagnier est virologue, on lui doit la découverte/identification du virus du SIDA et il a été Nobel de médecine en 2008.

Sa courte réponse en disait long...
Il doit savoir de quoi il parle, non?... study


greg3
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Jeu 29 Oct - 12:21

Je me dis que si on travaille a fortifier son propre système immunitaire c'est mettre ses chances de son côté.


Je crois qu'il y a d'autres alternatives avant un vaccin mort ou vivant avant qu'il ne soit injecté.



Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Ven 30 Oct - 12:10

Entrevue radiophonique avec Jean Jacques Crèvecoeur


http://rms.radiox.com/player/radiox2/?startPlayingContext=CKYK&extraitid=16533&__utma=107071768.1199218330.1253795729.1253798129.1253799493.3&__utmb=107071768.6.10.1253799493&__utmc=107071768&__utmx=-&__utmz=107071768.1253799493.3.3.utmcsr=google%7Cutmccn=%28organic%29%7Cutmcmd=organic%7Cutmctr=radio%2520x&__utmv=-&__utmk=215382551&api=flash2

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Jeu 19 Nov - 11:51

Bonjour tout le monde: suite au sujet voici une vidéo

http://www.youtube.com/watch?v=KrzqEHrwYWg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Jeu 19 Nov - 11:53

c'est terrible ce qui se passe avec ce vaccin faut pas se laisser faire

garder sa liberté contre ces manipulateurs

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Ven 20 Nov - 19:16

Trés intéresante ta vidéo amalide.

Autres informations:

http://www.jp-petit.org/Presse/curseur/feuilleton_grippe.htm

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Ven 20 Nov - 19:18

Cas complications au Québec.

http://www.canoe.com/infos/societe/archives/2009/11/20091120-083700.html

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Dim 22 Nov - 19:17

Merci Simplicité pour le lien y a pas mal a lire et a decouvrir, tres interessant tout ça à faire connaitre


y a pas longtemps j'ai écouter via un site : une radio du Québec, les présentateurs ont dit ouvertement le mot " manipulation " chapeau pour eux c'est un bel exemple que les autres médias devraient suivre.
Ils en ont parler avec grand sérieux en soulevant que le ministère de la santé gardait le silence sur une personne décédée suite au vaccin. D'autres personnes ont témoigner des conséquences du au vaccin,notemment une dame qui suite à ce vaccin a rencontrer beaucoups de problemes de santé, elle fut hospitalisée et on a du lui mettre un pace maker qu'elle devra garder toute sa vie comme elle dit. Les sprésentateurs ont dit que beaucoups de personnes malades depuis le vaccin sont toutes dans le même hopital " je n'ai pas retenu le nom ".
Malgré les questions posée a la santé rien a faire c'est le blocus.

nous devons tous rester vigileant et se tenir au courant du suivi, de toutes personnes qui pourraient témoigner des conséquences suite au vaccin.
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Lun 23 Nov - 20:44

Justement le lien mis plus parle de cette dame travaillant dans le milieu hospitalier et ayant eu un pacemaker.


Déclaration d'une ancienne ministre et la destruction du 2/3 de la population terrestre. (vidéo)


http://nousnesommespasseuls.xooit.com/t11779-Propos-de-l-ancienne-Ministre-de-la-Sante-finlandaise.htm

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Mar 24 Nov - 11:34

Merci Simplicité pour les infos et si t'en as encore si tu veux bien continuer de nous mettre au courant.

i se passe trop de choses étranges, regarde ce lien http://www.mecanopolis.org/forum/viewtopic.php?f=2&t=16&p=4024#p4024

Les victimes du virus de la province de Bucovine en Ukraine (22 personnes âgées de 20 à 40 ans) ne sont pas mortes d’une pneumonie bilatérale, comme on le pensait auparavant, mais à la suite de disstressindroma virale, c’est à dire une lésion pulmonaire totale : elle induit une insuffisance cardio-pulmonaire, puis un choc cardiogénique, ce qui provoque un arrêt cardiaque et la mort
Le virus qui cause la mort est très agressif. Il ne frappe pas la trachée mais atteint directement les poumons, en provoquant une forte hémorragie continue.

L’origine provient d’un virus qui lie parainfluenza et grippe A/N1N1. Il s’agit d’une souche très toxique pour laquelle le ministère de la Santé n’a pas de moyen de traitement pour le moment.

Le ministère de la Santé indique qu’il est urgent de modifier les types de traitement, car ceux utilisés jusqu’à présent sur tous les patients infectés par le virus (aux soins intensifs) n’ont donné aucun résultat : le taux de mortalité des personnes infectées est de 100%.

Le docteur Victor Bachinsky, qui fait partie des initiateurs du groupe de recherche sur un nouveau traitement, indique également que le virus est extrêmement contaminant, et qu’il est capable de pénétrer, non seulement par inhalation, mais aussi à travers la membrane de l’œil.

Source : Forum Mecanopolis

ps:j'ai pas confiance a ce que peuvent dire le ministère de la santé à force de nous raconter des mensonges. Mais j'aimerais bien savoir ce qui se passe dans ce pays là?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Grippe: allergies au vaccin au Canada   Mar 24 Nov - 20:41

Un nombre inhabituel de réaction allergiques "sévères" au vaccin contre le virus H1N1 de la grippe pandémique a été enregistré récemment au Canada où un lot du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline a été rappelé, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/24/01011-20091124FILWWW00431-grippe-allergies-au-vaccin-au-canada.php


ce soir aux info sur FR2 ils en ont parler mais un medecin , ou scientifique " je sais plus son son :roll: " a minimiser disant que quelques cas seulement et que le vaccin n'y était pour rien, qu'il fallait tenir compte de ses nombreux composants , bref que ce n'était pas grave, j'ai trouver ces propos insencés et choquanst qd il a ajouter que la france ne devait pas s'inquièter parce que GlaxoSmithKline concernait le canada et ne pouvait etre exporter en france .... autrement dit....


..... a suivre concernant ces cas d'allergies, on ne nous dit pas tout
Revenir en haut Aller en bas
lunatique

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 59
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : beneficiere benevolat
Humeur : jovial
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Ven 11 Déc - 5:09

Concernant la grippe AH1N1,içi au Québec a Salut Bonjour la semaine dernière ils ont dit (le gouvernement)quìl y aurait une prochaine vague de vaccination en mars... Shocked jcomprends pas là...
Serais ce dû qu ils sont perdant a cause qu'ils n'ont pas épuisé leurs stock?
J'ai du mal entendre mais il me semble qu'il s'attendait a une mutation..comment peuvent t'il prédire une mutation en mars?
Je me demande si ces que le vaccin aura donné des effets secondaire assez important d.içi celle date et ils diront qu'ils a empiré et ils voudront vacciné le reste de la population??????J'espère que non...Moi et mes ados pas kestion de se faire vacciné...
Pour l'insant la période de vaccination est terminé...on verra la suite maintenant..a savoir ce qui se passera dans le domaine de la santé pour ceux qui se seront fait vacciné..
Ces mois nous montrerons si nous avions réellement raison.... Shocked a suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Ven 11 Déc - 9:03

Bonjour Lunatique :)

merci pour ton commentaire, cette vaccination de masse partout dans le monde a éveiller beaucoups a la méfiance mais les gens vont-ils le rester ou se laisser faire par la suite puisque comme tu le dis cette vaccination reprendra en mars au Quebec et ailleurs aussi c'est une vaccination en plusieurs étapes, les vaccins étant en surplus doivent s'écouler ou être revendus aux pays sous développés. Entre des acalmies nous allons certainement encore devoir subir les pubs et discours des gouvernements concernant notre santé pendant ce temps ces même personnes gardent le silence sur les conséquences graves de ce vaccin.
Tu sais cette question quand a savoir si nous avions raison nous devrions avoir la possibilité d'étudier les cas ou les effets secondaires sont données librement, nous en connaissons certains et comme dans toutes politiques qui veulent garder leur place c'est le motus. Le bilan dans sa totalité sur le plan mondial le connaitrons nous un jour? Nous avons et sommes toujours autant manipulés par les politiques et les médias c'est là ou chaque personne prendra la peine de s'informer au mieux ou pas." continunons de le faire comme nous le faisons "
Les humains en général ont tendance a s'habituer a une situation lorsqu'elle devient coutumière et les vaccins le sont pour la plupart.Personnellement je ne doute pas un seul instant que nous sommes manipulés, après cette fameuse grippe H1N1 ils nous sortiront autre chose dans l'avenir, car il restera parmis les veaux ,des rebelles, a chacun de vouloir garder sa liberté de pensée

........Bisous :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Vaccination H1N1 : cascade de témoignages d’effets indésirables violents   Lun 21 Déc - 10:55

(Source : Alterinfo)

C’est bien connu : les effets indésirables des vaccins contre la grippe A/H1N1 sont dérisoires, une petite démangeaison locale, quand il y en a. D’ailleurs le gouvernement en est tellement persuadé qu’il vous fera signer une décharge avant la piqûre. Tellement persuadé, que les laboratoires bénéficient d’une immunité juridique. Avez-vous entendu parler d’effets indésirables violents suite aux vaccinations, au sacro-saint journal de 20h ? Moi pas. Et ne pas aborder le sujet, c’est laisser entendre qu’il n’y a pas matière à disserter.

ourtant, la réalité du terrain est bien différente. Si la plupart des vaccinations se passent, pour l’instant, correctement, les couacs commencent à se multiplier et certains d’entre eux sont peu rassurants. Pour l’instant, car le squalène, utilisé dans la guerre du golfe, qui a provoqué une hécatombe dans les rangs américains plusieurs années après avoir été administré, pourrait refaire parler de lui (0) . Mais, même en se focalisant sur l’instant, la vérité commence à prendre forme.

Car, outre le doute sur le vaccin lui-même, vient s’ajouter la véritable débandade dans l’organisation de la campagne. En regard des personnels de santé non formés et réquisitionnés manu-militari, ce sont les conditions de vaccination qui commencent à être mises en causes, des « étudiants qui vaccinent sans autorisation », parfois sans médecin qui supervise, et à la chaîne – jusqu’à 600 vaccinations par jour et par étudiant : « De plus en plus de cas d’accidents, de patients qui reçoivent des surdoses, remontent à mes oreilles. Car ce ne sont pas les mêmes étudiants qui préparent le vaccin (mélange d’une base et d’un adjuvant) et ceux qui l’administrent. Or le vaccin n’est pas le même pour tous ! », rappelle Thierry Amouroux, secrétaire du Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI). (1)

Un vaccin douteux, des novices réquisitionnés, acculés dans les centres à coup de chantage administratif, qui manient la seringue à la manière des « temps modernes » de Charlie Chaplin, que peut-il sortir de bon de cette foire du trône médicale ? Qu’on en juge :

« je me suis faite vaccinée par pandemrix le 1er décembre, dans les deux jours qui ont suivis, rien si ce n’est la douleur dans le bras, le 3e jour reveil 3/4 h après m’être endormie par des tremblements et l’insensibilité de mes pieds jusqu’aux genoux. En totale panique j’ai appelé le 15 qui m’a dit d’attendre et de rappeler si cela persistait, dans la foulée j’ai eu la diarrhée et depuis ça va de mal en pis, je ne dors plus j’ai une douleur dans la poitrine. J’ai consulté et attend mes résultats sanguins ce soir, je pense que suivant cela je me rendrais aux urgences car je ne me sens vraiment pas bien. » (2)

« Je suis médecin hospitalier, à ce titre j’ai fait parti de la 1ère vague de vaccinations. Et bingo, 3 jours aprés l’injection, je me suis trouvé être l’un des 4 premiers patients à avoir un effet indésirable grave. "homme de 34 ans, avec paresthésies..." d’aprés l’Afssaps. Je vous épargnerai les détails, mais bilan des courses : 1ère poussée de sclérose en plaque, et déjà un mois d’arrêt de travail. » (3)

« Samedi 21 novembre , j’ai commencé à sentir des sensations anormales dans ma main gauche : picotement, engourdissement, froid. Ensuite se fut le tour de tout mon bras gauche puis le droit, ce qui m’a conduit lundi 23 novembre, à me rendre chez mon médecin traitant avec 2 bras complétement engourdis et des fasciculations sur tout le corps (myokimies m’a précisé le médecin). Mon médecin traitant m’a dirigée, en suspectant un syndrome de Guillain Barré sur le service de médecine interne de l’hôpital le plus proche pour rencontrer le médecin chef de service. Lorsque je me suis présentée dans le service, celui-ci a pris moins de 2 minutes dans les couloirs pour me dire de revenir vendredi 27.... » (4)

« je suis très inquiète, ma soeur s’est faite vacciné dimanche dernier avec pandemrix, une heure après elle a ressenti comme un enorme mal de tete et dès le lendemain des fourmillements sont apparus dans les bras et les cuisses, les pieds, le visage... 3 jours apres ayant toujours des fourmillements, le centre de vaccination lui conseille de se rendre aux urgences lui informant que son état n’etait pas normal. Aujourd’hui vendredi nous en sommes là : toujours des fourmillements et quelques maux de tête ..... mais surtout une inflammation au cerveau (lésion) datant de moins de 2 mois, nbre de ???? élevé à 4 après ponction lombaire donc il y a une inflammation et on doit lui faire un irm de la moelle epinière au cours du week end..... Le médecin ne nie pas le lien avec le vaccin, une déclaration va être faite mais aucun résultat ne peut le prouver. Elle a 32 ans et n’avait jamais eu ce type de symptome precedement. » (5)

« Bonsoir, alors voilà vaccin fait pour moi et mon fils hier soir à 17h44 lol pour être précise avec le vaccin Celtura, hier aucun problème, aucune douleur ni pour mon fils, ni pour moi. Ce matin 5h30 mon fils se réveille m’appelle je vais le voir il venait de vomir dans son lit et me disait avoir très mal, je le touche il était plus que brûlant ! Je lui change son lit, lui apporte une poche de glace enroulée dans un linge, je lui donne du frais à boire, j’essaye de lui faire prendre de l’algifor en sirop mais il a refusé, impossible de lui faire avaler, je prends sa température 39,9 c° alors qu’il allait parfaitement bien en allant se coucher. Bref nuit catastrophique, il dort à moitié tous en gémissant par moment et en parlant mais genre hallucination il me disait qu’on était chez le médecin alors qu’on était à la maison, bref il n’allait vraiment pas bien, j’ai été cherché mon duvet, mon oreiller et je suis restée près de lui toute la nuit à dormir parterre au pied de son lit (enfin dormir quelques minutes, se réveiller, et ainsi de suite.) Ce matin 8h40 il se réveille vraiment, mais il n’arrive pas se lever comme les jambes en coton, à peine il voulait se lever il retombait, j’ai appellé la hotline d’urgence pédiatrique (urgence je sais qu’ils sont débordés mais quand même, plus d’1h pour pouvoir les atteindres...) car toujours 39c° de fièvre et justement il restait couché en plutôt plié en deux en me disant qu’il arrivait pas se lever et qu’il avait sommeil. » (6) « Durant la nuit de lundi à mardi, j’ai eu beaucoup de fièvre. Je me suis réveillée avec mon bras gonflé. Je ne pouvais plus le bouger ». Résultat, une semaine d’arrêt pour la jeune fille et des regrets : « Si j’avais su, je ne me serais jamais fait vacciner. Les patients ne sont pas prévenus que de tels effets peuvent arriver ». Avertie par plusieurs de ses patients, la doctoresse de l’étudiante décide de ne plus les envoyer se faire vacciner. (7)

« J’ ai été vacciné y a 15 jours et j’ ai eu très mal au bas du dos pendant 8 jours ( sacrum déplacé car parti plus faible de mon corps ).Ma femme est vacciné depuis hier et se retrouve au lit avec le dos deglingué » (8)

[…]

Ces témoignages français peuvent être multipliés à volonté, il suffit de parcourir les très nombreux forums qui en parlent, et on peut faire la même chose pour tous les pays. Aux Etats-Unis, par exemple, c’est le triste témoignage de la CheerLeader (9), qui a perdu l’essentiel de ses capacités motrices après la vaccination, qui défraye la chronique. En Hollande, un vaccin a été retiré après la mort de 3 bébés (10)

En lisant les témoignages, on s’aperçoit qu’il n’existe aucune procédure de déclaration d’effets secondaires. Comment donc l’Afssaps peut-elle prétendre établir des statistiques, si seule une fraction de cas flagrants lui parvient ? Les patients sont livrés à eux-mêmes, et l’administration médicale traîne la savate à reconnaître un lien entre les effets indésirables et la vaccination récente. Comme les effets secondaires neurologiques (11), cette femme enceinte qui a perdu son bébé (12), ou cet enfant de 9 ans, décédé 4 jours après s’être fait vacciné (13). On comprend mieux le doute qu’avait évoqué le Dr Girard sur la validité de la pharmaco-vigilance.

Compte tenu de cette inertie administrative à reconnaître et répertorier les effets indésirables, les multiples signalements de décès à travers le monde, 55 reconnus officiellement à ce jour (14), ainsi que les effets indésirables graves, sont probablement très en dessous de la réalité. Quand on voit que le CDC admet qu’il y a deux fois plus d’effets indésirables que pour la grippe saisonnière, et que le taux d’effets pour le H1N1 est de 82 pour un million (15), ça laisse sans voix. En effet, l’Afssaps, qui ne bénéficie d’aucune ressource de suivi de terrain, parle déjà de 0,5 effet indésirable sur mille (16), cad 500 pour un million.

En clair, les Etats-Unis ont … 6 fois moins d’effets indésirables que la France. De deux choses l’une, soit la France a acquis de la daube auprès des laboratoires, soit les autorités médicales américaines sont encore plus complaisantes que les nôtres en matière de rapport statistique. A qualité égale de vaccin, et à honnêteté statistique égale, c’est 6 fois plus d’effets indésirables américains qui aurait dus figurer dans la presse internationale, ce qui aurait (ramené au chiffre de la population américaine) dissuadé la plupart des gens à aller se faire vacciner. Tout cela pour un taux de mortalité qui aura eu le record du grotesque dans l’histoire de la médecine : 0,03 pour mille, 30x moins que la grippe saisonnière.

John Lloyds

(0) http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2009/11/22/un-neurochirurgien-repute-met-en-garde.html

(1) http://www.20minutes.fr/article/369136/France-Grippe-A-H1N1-Les-etudiants-requisitionnes-denoncent-le-capharnaum.php

(2) http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php ?t=112250&page=5

(3) http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php ?t=112250&page=2

(4) http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php ?t=112250&page=2

(5) http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php ?t=112250&page=6

(6) http://www.bebe.ch/drupal/node/176204

(7) http://www.ladepeche.fr/article/2009/12/12/735806-Vaccin-contre-la-grippe-A-gare-aux-effets-secondaires.html

(8) http://www.i-med.fr/spip.php ?article357

(9) http://www.mooveon.net/article_512602580827

(10) http://www.dutchnews.nl/news/archives/2009/11/vaccine_use_halted_after_baby.php

(11) http://www.i-med.fr/spip.php ?article360

(12) http://www.babyfrance.com/actus-bebe/grippe-a-une-femme-perd-son-bebe.html

(13) http://www.webchercheurs.com/60/1829-fr-enfant-mort-du-vaccin-grippe-a-h1n1.html

(14) http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-vaccination-h1n1-signalements-de-décès-partout-dans-le-monde_2336.htm

(15) http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-vaccination-h1n1-2-fois-plus-deffets-indésirables-que-la-vaccination-contre-la-grippe-saisonnière_2310.htm

(16) http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-effets-indésirables-du-vaccin-h1n1-0,5-pour-1.000-doses-administrées_2283.htm.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Lun 21 Déc - 10:56

Sanofi veut vendre plus de vaccins
Sanofi-Aventis a annoncé jeudi
viser un chiffre d'affaires net de quatre milliards d'euros dans les
vaccins en 2010, en y intégrant les ventes de son vaccin contre la
grippe H1N1.
Dans une présentation aux investisseurs sur les vaccins, disponible sur
son site internet, le groupe pharmaceutique explique s'attendre à un
marché mondial du vaccin de 23 milliards d'euros d'ici 2013.

D'ici 2013, Sanofi Aventis s'est fixé pour objectif de doubler ses
ventes nettes de vaccins par rapport aux 2,861 milliards d'euros
réalisés en 2008.

Mercredi en fin de journée, le groupe a officialisé la cooptation comme
administrateur de Serge Weiberg, l'ancien patron de PPR et d'Accor, et
sa nomination comme futur président non exécutif de Sanofi Aventis en
remplacement de Jean-François Dehecq, arrivé à l'âge de la retraite.

Vers 16h00, l'action Sanofi Aventis abandonnait 1,12% à 53,63 euros. Au même moment, l'indice CAC 40 se repliait de 1,19%.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/17/01011-20091217FILWWW00652-sanofi-veut-doubler-ses-ventes-de-vaccins-en-3-ans.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   Lun 21 Déc - 10:57

Les études de Roche sont basées sur une fraude scientifique

par Mike Adams

Pour vendre des produits chimiques qui prétendent traiter la grippe H1N1, l’industrie pharmaceutique n’a que deux options : les vaccins et les anti-viraux. Le Tamiflu est l’antiviral de loin le plus populaire. C’est en fait un médicament dérivé d’une plante médicinale chinoise traditionnelle, appelée étoile d’anis.

Mais le Tamiflu n’est pas une plante. C’est une concentration potentiellement mortelle de composants chimiques qui ont essentiellement été bio-piratés à partir de la médecine chinoise. Et quand vous isolez et concentrez des produits chimiques spécifiques de ces plantes, vous perdez la valeur (et la sécurité) de la phytothérapie de spectre complet.

Cela n’a pas empêché Roche, le fabricant du Tamiflu, d’essayer de développer un marché de plusieurs milliards de dollars pour son médicament. Cependant pour conquérir ce marché, Roche a du rassembler les preuves que le Tamiflu était à la fois sûr et efficace.

Roche s’engage dans une fraude scientifique

Roche prétend qu’il existe dix études prouvant que le Tamiflu est sûr et efficace. Selon la société, le Tamiflu présente toutes sortes d’avantages, y compris une réduction de 61% des hospitalisations des personnes grippées soignées au Tamiflu.

Le problème de ces assertions est qu’elles ne sont pas vraies. Elles ont simplement été inventées de toute pièce par Roche.

Un article dévastateur récemment publié par le British Medical Journal accuse Roche de tromper les gouvernements et les médecins sur les avantages du Tamiflu. Sur les dix études citées par Roche, il s’avère que seules deux d’entre elles ont été publiées dans des journaux scientifiques. Et que sont devenues les données originales de ces deux études ? Perdues.

Les données ont disparu. Des dossiers ont été jetés. Le chercheur d’une étude dit qu’il n’a même jamais vu les données. Roche a pris soin de tout cela, explique-il. Ainsi la Collaboration Cochrane, chargée d’examiner les données sur le Tamiflu, a décidé de mener l’enquête. Les demandes répétées à Roche pour obtenir les données originales des études sont restées lettre morte. Le seul ensemble de données complet qu’elle ait reçu était une étude non publiée de 1.447 adultes qui a prouvé que le Tamiflu n’était pas meilleur que le placebo. Les données des études montrant l’efficacité du Tamiflu ont apparemment été perdues pour toujours.

Comme l’indique le magazine The Atlantic, c’est à ce moment-là que d’anciens employés de Adis International (essentiellement une société de relations publiques de Big Pharma) ont choqué le monde médical en annonçant qu’ils avaient été mandatés pour écrire anonymement les études pour Roche.

Mais le meilleur reste à venir : Roche a dit à ces chercheurs ce qu’ils devaient écrire !

Comme l’a indiqué un de ces rédacteurs fantômes au British Medical Journal :

« Les dossiers du Tamiflu proposaient une liste de messages clé que vous deviez inclure. Cela avait été préparé par le département marketing [de Roche] et votre mandat était de suivre ces lignes directrices. Dans l’introduction… je devais dire à quel point la grippe était un problème majeur. Je devais également arriver à la conclusion que le Tamiflu en constituait la réponse."

En d’autres termes, le département marketing de Roche a conçu la science et a indiqué à des chercheurs quelles conclusions tirer des tests cliniques. Des chercheurs engagés pour conduire une recherche scientifique ont été contrôlés par des commerciaux tireurs de ficelles. Quelles que soient leurs découvertes scientifiques, les chercheurs avaient déjà été contraints d’aboutir à la conclusion que « le Tamiflu constituait la réponse. »

Alors, je ne sais ce qu’il en est pour vous, mais chez moi on appelle ça de la « fraude scientifique ». Et comme l’ont montré de nombreuses investigations sur NaturalNews, c’est plutôt la règle que l’exception dans l’industrie pharmaceutique.

[Personnellement, je] ne peux pratiquement faire confiance à aucune « étude scientifique » conduite par les entreprises pharmaceutiques parce que ce n’est pas réellement de la science. [Pour moi] c’est essentiellement de la propagande prenant les habits de la science pour y ressembler.

Tristement, même le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a été dupé par cette escroquerie de test clinique.

Comme l’indique l’auteur Shannon Brownlee dans le magazine The Atlantic : « … le centre pour le contrôle et la prévention des maladies semble fonctionner dans une sorte d’univers alternatif, où la science de qualité n’importe plus pour les affaires publiques. Les recommandations pour la grippe se confondent avec les arguments avancés par Roche que le médicament peut sauver des vies – en dépit des résultats de la FDA et du manque d’études pour prouver une telle assertion. Qui plus est, ni la CDC ni la FDA n’ont exigé les études scientifiques qui pourraient déterminer de façon univoque que les assertions de la société sont valides, à savoir que le Tamiflu réduit le risque de complications sérieuses et permet de sauve des vies. Nancy Cox, qui dirige le programme grippe du CDC, nous a dit il y a quelques mois qu’elle s’oppose à une étude avec contrôle placebo (dans laquelle la moitié des patients recevrait le Tamiflu et l’autre moitié un placebo), parce que les avantages du médicament avaient déjà été prouvés. »

Avez-vous bien compris cette dernière phrase ? Le CDC n’est pas intéressé par une étude sur le Tamiflu parce que « les avantages du médicament sont déjà prouvés ». Sauf qu’ils ne le sont pas. Mais c’est la façon dont fonctionne l’industrie pharmaceutique :

Étape 1) Fabriquer des preuves que votre médicament fonctionne. Etape 2) Utiliser des preuves frauduleuses pour faire approuver votre médicament. Etape 3) Utiliser la peur pour créer une demande des consommateurs pour votre médicament (et encourager les gouvernements à faire des stocks. Etape 4) Eviter tout essai scientifique réel en affirmant qu’il a déjà été prouvé que le médicament fonctionne (et citer vos études frauduleuses originales en guise de preuve).

C’est la recette que la CDC suit pour le moment avec le Tamiflu. C’est bien sûr une recette de stupidité scientifique et de la logique circulaire, mais cela semble de nos jours être étrangement commun au sein de la communauté médicale.

Même la FDA dit que le Tamiflu de marche pas. De façon assez remarquable, la FDA n’est pas complètement tombée dans la supercherie du Tamiflu. Ils ont exigé de Roche que le démenti suivant soit imprimé sur les notices de Tamiflu – un démenti qui admet ouvertement qu’il n’a jamais été prouvé que le médicament fonctionne.

« Il n’a pas été démontré que le Tamiflu avait un impact positif sur les conséquences potentielles (telles que hospitalisations, mortalité, ou impact économique) sur la grippe saisonnière, aviaire ou pandémique. »

Mieux encore. Un porte-parole de la FDA a dit au British Medical Journal, « Les tests cliniques… n’ont démontré aucune différence significative dans les taux d’hospitalisation, de complications ou de mortalité chez les patients recevant du Tamiflu ou un placebo. »

C’est toujours le même sempiternel message, comme un disque rayé : le Tamiflu ne marche pas. Et la "science" qui affirme que le Tamiflu fonctionne a apparemment été fabriquée depuis le départ.

Le scandale du stockage du Tamiflu

De la science pourrie, mais suffisamment bonne pour le gouvernement états-unien. Sur base de preuves en grande partie fabriquées et de la propagande de Big Pharma, le gouvernement des États-Unis a dépensé $1.5 milliards pour stocker du Tamiflu. Cela s’est avéré être une bonne opération pour Roche, mais un piètre investissement pour les citoyens des États-Unis qui ont donc consenti une dépense énorme pour un médicament qui ne marche pas.

Comme énoncé dans le magazine The Atlantic :

« Pour recommander et stocker le Tamiflu, les gouvernements, les agences de santé publique, et les agences internationales telles que l’Organisation mondiale de la santé, ont tous basé leurs décisions sur les études qui avaient semblé indépendantes, mais qui en fait avaient été financées par la société [Roche] et avaient été écrites presque entièrement par des employés de Roche ou des consultants universitaires rétribués.

(...)

Le résultat du tout ceci, c’est que les gouvernements de par le monde dépensent des milliards de dollars en stockant un médicament qui essentiellement ne fonctionne pas – un médicament promu par de la propagande et par de la fraude scientifique.

Ce n’est bien sûr pas la première fois que votre gouvernement gaspille l’argent du contribuable, mais cet exemple est particulièrement préoccupant étant donné que tout ceci a été fait avec l’excuse que les remèdes normaux sont inutiles et que seuls les vaccins et le Tamiflu peuvent vous protéger contre une pandémie virale.

Mais il s’avère que les vaccins et le Tamiflu sont inutiles et que seuls les remèdes normaux fonctionnent vraiment. C’est la raison pour laquelle tant de personnes informées dans monde avaient stocké de la vitamine D, de l’ail, des teintures antivirales et des compléments alimentaires pour se protéger contre une pandémie potentielle que la plupart des gouvernements du monde n’ont aucune manière d’enrayer.

Je trouve fascinant que les gouvernements du monde stockent des médicaments qui ne marchent pas, alors que les personnes informées en matière de santé naturelle stockent des remèdes normaux qui fonctionnent. Si une véritable pandémie frappe jamais notre monde, il n’y a aucun doute sur ceux qui seront les survivants (NB : ce ne seront pas les gens naïfs qui stockent des pilules de Tamiflu…).

Quels sont les remèdes qui fonctionnent vraiment pour amplifier la fonction immunitaire et pour protéger le corps contre la maladie infectieuse ? J’ai publié un rapport révélant mes cinq meilleurs remèdes recommandés. Je recommande également la vitamine D3 à haute dose (...)

A propos, je n’ai aucun lien financier avec les sociétés dont les produits sont cités. À la différence de l’industrie pharmaceutique, je ne fonctionne pas purement pour le profit. Mon travail consiste à transmettre de l’information valable aux gens – de l’information qui peut aider à sauver des vies et à réduire la souffrance. C’est le travail que la FDA et la CDC devraient faire mais qu’ils ont abandonné depuis longtemps en trahissant le peuple états-unien.

Article original, Natural News, publié le 14 décembre 2009.

Traduction Jean-Luc Guilmot, http://www.asanat.org/, le 17 décembre 2009.





..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grippe A H1N1   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grippe A H1N1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grippe H1N1 : des cas de narcolepsie avérés en Finlande
» Autour de la grippe A H1N1
» PARANOÏA DE LA GRIPPE "H1N1" MÊME DANS NOS ÉGLISES !!!
» Grippe A/H1N1 : comment anticiper ?
» La Vaccin pour la grippe A(H1N1) n'est pas obligatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SUJETS À DÉBATTRE-
Sauter vers: