AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 21 Mar - 8:52

Bonjour,

Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec de la métamatérialité.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels.

La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle a un rôle de guide. Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!

Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être sur et fort. Le moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, la Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime .

Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger une telle manoeuvre.

L'issue passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de Copenhague en est la preuve !!
Revenir en haut Aller en bas
Oceanne

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 22 Mar - 15:27

Bonjour, Claude De Bortoli


La croissance économique est un processus fondamental des économies contemporaines, lié notamment à la révolution industrielle et au progrès technique.

Certaines conséquences de la croissance économique (pollution et atteintes à l'environnement, accentuation des inégalités sociales notamment) sont souvent considérées comme des effets pervers qui obligent à distinguer croissance et progrès.

Il serait peut-être temps de revoir les valeurs fondamentales que l'on véhicule.
(la famille, l'amitié, la paix, l'amour le partage, l'entraide et respect de la nature.)
recentrer l'éducation en ce sens (école, maison, télé) et ne pas être formé que pour devenir des payeurs de taxes!

L'accumulation de bien matériel ne comble pas les besoins de l'être humain et çà se voit dans les statistiques.




http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/education/9640-rentree-scolaire-antidepresseurs




Petit texte intéressant.

Un investisseur américain se promène au bord de l'eau dans un petit village côtier mexicain. Un bateau rentre au port, contenant plusieurs thons. L'américain complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer.

"Pas très longtemps ", répond le Mexicain. "Mais alors, pourquoi n'êtes-vous pas resté plus longtemps pour en attraper plus? " demande le banquier.

Le Mexicain répond que ces quelques poissons suffiront à subvenir aux besoins de sa famille. L'Américain demande alors : "Mais que faites-vous le reste du temps? "
Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis, nous buvons du vin et jouons de la guitare. J'ai une vie bien remplie. "

L'Américain l'interrompt : "J'ai un MBA (Master of Business Administration) de l'université de Harvard et je peux vous aider. Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l'argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu'à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l'usine et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis peut-être New-York, d'où vous dirigeriez toutes vos affaires."

Le Mexicain demande alors:
"Combien de temps cela prendrait-il?"
"15 à 20 ans" , répond le banquier.
"Et après? "
"Après, c'est là que çà devient intéressant, répond l'Américain en riant. Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions. "

"Des millions? Mais après? "

"Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis...




La première étape est d'en être conscient ......c'est déjà un grand pas et modifier mon attitude, il y a une différence entre réussir dans la vie et réussir sa vie.


Proverbe Amérindien

Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas.( Prophétie d'un Amérindien Cree.)

"Nous respirons tous un seul air, nous buvons tous une seule eau, nous vivons tous sur une seule terre. Nous devons tous la protéger." 'Raoni chef amazonien.'

"Nous autres les Indiens avons toujours aimé et respecté la nature. Que des hommes tentent de la modifier, nous préoccupe énormément. Sachez qu'il est toujours plus difficile de rétablir l'équilibre naturel que de produire un déséquilibre. L'homme n'est pas né sur Terre pour corriger la nature, mais pour en être le fidèle gardien."



Oceanne xx flower
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 22 Mar - 21:05

Des statistiques renversantes.


Les cerveaux peuvent bien être plus lent à réagir avec toute ces produits toxiques.



Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mar 23 Mar - 6:54

Les idoles entreprises que nous avons mis en place pour nous protéger, pour protéger nos vies et celles de nos enfants, sont devenues trop puissantes. Elles ont le pouvoir de vie et de mort sociale sur nous. Elles se sont emballées dans la matérialité. Elles ont produit les vecteurs du dérèglement climatique. Elles les ont mis à disposition des humains avec obligation de s'en servir. Elles se nourrissent des bénéfices.

Ces idoles ont figure humaine parce que se sont des humains qui les ont mise en place et qui les font vivre mais elles n'ont rien d'humain.
Elles ne respirent pas : la qualité de l'air que respirent les êtres vivants n'est pas important pour elles.
Elles ne boivent pas : la qualité de l'eau les importe peu.
Elles ne mangent pas les mêmes aliments que les êtres vivants : Elles se nourrissent seulement d'argent.
Elles ne sont pas humaines : les humains sont secondaires pour elles.

Nous avons rompu unilatéralement la communication avec la nature de métamatière qui guidait notre évolution. Sans guide, nous avons eu peur des lendemains. Nous avons donc mis en place des idoles sensées nous protéger et protéger nos familles : les entreprises. Nous avons mis nos vies sociales entre leurs griffes. Le piège s'est refermé sur nous ! Au lieu de nous protéger, les idoles nous détruisent. Elles détruisent notre environnement. Elles détruisent la nature. Elles détruisent la biodiversité. Elle envoient à nos lointains descendants le cadeau empoisonné des déchets nucléaires : le comble du désastre !!

L'individu ou le groupe d'individus ne peuvent plus rien faire. Les idoles serons toujours plus fortes qu'eux. C'est la nature de métamatière elle même qui va régler le problème. Elle est entrée en conflit avec les terriens fautifs. La phase finale sera très douloureuse pour eux.

Concrètement, tu ne peux rien faire. Un individu ou un groupe d'individus ne peuvent rien faire. Ils sont trop faibles par rapport aux lobbies de la matérialité. Le PDG De Total par exemple, entreprise grande pollueuse de la planète, ne peut rien faire. Ses employés non plus. Beaucoup sont surement écologiques mais ils sont totalement impuissants. L'entreprise qui les font vivre leurs demande de prospecter, d'extraire et de distiller encore plus de pétrole, ils s'exécutent sans broncher. Même s'ils sont écologiques. Ils savent pourtant que leur action pollura encore plus la planète. Ils n'ont pas le choix. L'entreprise a le pouvoir de vie ou de mort sociale sur eux.

Nous ne pouvons plus rien faire contre les idoles matérielles que nous avons installé de toutes pièces pour nous protéger. Elles sont devenues trop puissantes. Elles concentrent la majeure partie de la richesse.

Le conflit s'est déplacé. Ce n'est plus l'individu ou le groupe d'individus contre la matérialité, ses dérivés et ses lobbies. C'est la nature de métamatière contre la matérialité, ses dérivés et ses lobbies.

Tout ce que tu peux faire concrètement, pour l'heure, c'est rentrer chez toi, te barricader, fermer tes volets et entendre que ça se passe. Le conflit qui se prépare est hors de ta portée. Quand l'ouragan métamatériel sera passé, si tu es toujours en vie, tu pourras ressortir de chez toi et tu auras l'agréable surprise de voir un jour nouveau, un jour chargé d'espoirs. La nature de métamatière aura fait reculer le Terrien. Elle l'aura dégagé de l'impasse funeste dans laquelle il s'était engagé. Le Terrien aura fait un virage significatif puis serra reparti en marche avant dans un plus durable et plus serein. Pour la première fois depuis longtemps, tu seras heureux !! Heureux d'être humain et fier de l'espèce humaine !
Revenir en haut Aller en bas
Oceanne

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mar 23 Mar - 14:08

Cool

Ce que tu écris correspond bien au vidéo que j'ai en page d'accueil sur ma chaîne personnelle.

http://www.youtube.com/user/Oceanne0123


Tout a fait d'accord avec toi, la terre actuellement a atteint sa limite de destruction.

Il n y a plus de solution face au pouvoir dictateur des corporations.(la bête $$$$$$$$$$)

On a détruit plus en 100 ans, que des milliers d'années d'existence précédente.

Au cours des prochaines années le grand nettoyage va ce faire.
Et ce pour le bien de la terre et de ses habitants.

De la l'importance de travailler a devenir en harmonie avec tout l'univers qui nous entoure physiquement et spirituellement, la seul chose sur laquelle j'ai le contrôle est mon âme et mes valeurs profondes.

On naît seul et nu, et on repart seul et nu, seulement vêtu de son âme ses actes et souvenirs.

L'humain doit tirer une leçon de tout çà et ce, par les souffrances actuels, pour ne plus jamais refaire les mêmes erreurs.

Et être déjà formé et revêtue d'une nouvelle personnalité pour rebâtir un monde nouveau si, on est toujours en vie bien-sur.

Ce message ce veut un message d'espérance pour le futur.



Oceanne flower
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mer 24 Mar - 6:43

Rien est caché aux humains pas même l'invisible et l'impalpable nature de métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière.

Pour rêver, il faut avoir accès à cette nature. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès. Seule l'espèce humaine y a accès parce qu'elle est dotée de son énergie, l'intelligence.

Les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Seuls les humains rêvent.

Rien n'est caché aux humains, pas même l'invisible métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves

Les mondes matériel et métamatériel se rencontrent chez les humains. Ils vivent leur vie quotidienne dans la nature de matière et ils se voient vivre dans la nature de métamtière dans leurs rêves.

Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains. Dans leur rêves; ils se voient vivre dans une nature différente de la nature de matière. c'est la nature de métamatière.

Les rêves ne sont pas issus du cerveau. ils sont issus de la gestation d'un esprit qui se génère dan notre vie quotidienne

Une preuve ?

Le cerveau mort, nous continuons à rêver pour l'éternité.

Seuls les humains rêvent. Seuls les humains ont accès à la nature de métamatière. Les rêves sont produits par l'intelligence.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien !!!

Les humains, eux, vivent, leur corps de matière meurt mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Le somnambulisme est une forme pathologique du sommeil. Rien à voir avec les rêves !

La Science n'a pas et n'aura jamais les outils matériels pour visionner les rêves. Elle ne peut que détecter les soubressauts du corps en sommeil dus aux connections neurologiques. Ce ne sont pas les rêves ! Parce que les rêves ne sont pas issus du cerveau humain mais de la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de la vie humaine.

Dans nos rêves nous visionnons l'état de croissance de notre foétus d'esprit. Au travers des rêves nous pouvons orienter ou persévérer dans nos comportements quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un esprit le plus conforme que possible afin qu'il naissent le plus viable que possible. A la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la vie de l'esprit issu de notre propre vie pour l'éternité.

Les rêves sont liés à l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne rêvent pas. Seule l'espèce humaine rêve. Elle possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et le Terrien nouveau-né
» La nature de métamatière et la séparation des parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OBSERVATIONS À TRAVERS LE MONDE-
Sauter vers: