AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Honey

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : Estrie
Humeur : Paisible
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Mon témoignage   Ven 25 Juin - 4:41

Le voici:

Lorsque j'étais enfant, je vivais dans un petit patelin, situé au cœur de la forêt boréale. C'est à ce moment qu'ont commencées mes abductions. Le plus ancien de mes souvenirs, c'est vers l'âge de 5 ou six ans. Ce dont je me souviens le mieux, c'est de cette impression de devoir aller quelque part. Je me souviens que c'étais plus fort que moi, comme si j'étais attirée par des lieux précis.

L'épaisse forêt boréale, près du camping local, les prés en bordure de la ville, les boisés près des parcs sont des endroits assez éloignés du domicile où je résidais et dont je me souviens m'y être rendue sans trop savoir pourquoi. Je pouvais disparaître entre deux et quatre heures. Une fois, j'ai disparue pendant toute une nuit. Je finissais par rentrer comme si de rien n'était. Ce qui est devenu anecdotique avec le temps.

Ça rendait ma mère complètement dingue et il y a eu des plaintes des voisins à la DPJ. C'était déjà assez mal vu d'être divorcée et d'avoir des enfants de père différents…. Si en plus l'enfant échappait à notre attention… Je fut vite cataloguée comme une enfant mal élevée, avec une mère débauchée ( les petits patelins c'est ça).

Ce qui se passait une fois dans la forêt, où j'étais passée, qu'est-ce j'avais fais tout ce temps-là… On avait beau me le demander, je répondais de manière évasive. ( Je me souvenais de rien, qu'auriez-vous voulu que je réponde?) Je me sentais toujours un peu perdue et épuisée en revenant de ces balades. Sans compter que je me tapais un sermon magistral de ma chère et tendre mère.

Aujourd'hui, j'ai des souvenirs fragmentaires de ces expériences, que j'aimerais partager avec vous.

Tout d'abord, je me souviens d'une espèce de lumière blanche, circulaire, dans le ciel et cette lumière a une consistance laiteuse, on dirais aussi que le ciel est effacé à cet endroit. Tout autour, le ciel est d'un beau bleu sans nuages, sauf à cet endroit, comme si on avait peint une tache blanche juste là, au dessus de ma tête. Je me trouve dans une espèce de clairière avec des pins tout autour. J'ai l'impression d'avoir vécu cette scène des centaines de fois, avec quelques variantes sur les emplacements.

Je me souviens avoir vu d'autres phénomènes lumineux étant enfant, mais je ne pourrais dire quand exactement ni même parfois où je les ai aperçu. En voici les descriptions:

Premier type d'observation est bien entendue les lumières circulaires d'un blanc laiteux décrits ci-haut.

Second type d'observation:

Une lumière ronde, semblable à la première, au dessus du lac, au chalet de mon ex-beau-père. Mais elle était orangée cette fois. Je me souviens que j'étais figée sur place, comme engourdie et que mes yeux me brulait. ( J'ai eu des égratignures de la rétine à cette époque, suite à un de mes missing time, peut-être que ça a un rapport ensemble). Je suis restée là à fixer le ciel longtemps après que ça soit parti. Ma sœur m'a tiré de ma torpeur, elle se levait tôt et faisait toujours un tour sur le quai. Je suppose donc qu'il était 5 heure du matin environ. Il ne s'agit pas du soleil car il se levait devant le chalet et non derrière. Donc dans mon dos à ce moment là.

Je me souviens d'autres observations similaires au chalet de mon beau-père et aux environ du camping local. Notez que je ne compte pas spécifier les lieux de ces observations afin de préserver mon anonymat.

Troisième type d'observation:

Des colonnes de lumières qui descendaient sur moi ou se matérialisaient autour de moi, comme des minis tornades. Elles étaient d'un blanc laiteux tirant sur le doré et cette lumière avait un poids, une masse. Je me sentais incapable de respirer, bouger et comme engourdie par cette lumière.


Ces observations, j'en ai toujours eu un souvenir confus, que je n'ai jamais relié au phénomène des abductions. Moi, j'ai toujours crue que c'était des esprits de la nature, comme l'enseignait les légendes d'une de mes tantes amérindienne et celles des indiens de la réserve, non loin de l'endroit où je vivais.

Ce n'est que des années plus tard, en faisant des recherches sur internet que j'ai constaté avec stupeur une similarité entre mes souvenirs et des témoignages de divers abductés. C'est pourquoi, encore aujourd'hui, je ressens une incrédulité, une profonde difficulté à admettre la nature physique de mes expériences et le fait qu'il puisse s'agir d'extraterrestres au sens propre du terme. Dans ma culture moi, il y a le petit peuple de la nature, les bons et les mauvais esprits, les alliés, les créatures légendaires…. Mais pas d'extraterrestres venus d'une autre planète. Avec tous les livres de Carlos Castaneda que j'ai lu par-dessus le marché…

Bien sure, j'ai vu E.T. l'extraterrestre comme tout le monde, j'aime la science-fiction, je crois qu'il y a une vie ailleurs dans l'univers et j'ai déjà entendu des témoignages sur le sujet…. Sans vraiment les écouter, sans vraiment me sentir concernée. Je me souviens qu'au secondaire, une de mes amies m'avait raconté, avec beaucoup de difficulté d'ailleurs, se souvenir avoir été enlevée par des extraterrestres et que moi, j'y étais aussi. (elle disait qu'on avait été emmenées dans un vaisseau ensemble). Elle m'avait confiée que ça lui arrivais depuis sa tendre enfance, me demandant si c'était pareil pour moi. Je me souviens avoir carrément fait comme si je n'avais rien entendu et pourtant, une image m'est toute suite venue en tête, comme un vague souvenir de cet événement que nous avions en commun. Pour envisager ces possibilités, il me faut chaque fois surmonter la barrière de mes croyances et tenter d'ouvrir mon esprit à d'autres possibilités. Encore aujourd'hui, il m'arrive de nier l'évidence, de douter, de chercher d'autres explications.

Comprenez moi bien, il ne s'agit pas ici de croire ou non en l'existence d'êtres venus d'ailleurs. Certaines légendes amérindiennes en font mention, Carlos Castaneda aborde même le thème dans un de ses livre, et c'est un mentor pour moi. Ça n'a donc jamais été une chose incroyable à mes yeux. Ce qui a été difficile pour moi, et l'est toujours, c'est d'admettre que les jolis esprits de la nature de mon enfance sont des créatures de nature plus vicieuses. Et c'est seulement récemment que je l'ai compris.

Mais, me direz-vous, mes croyances étant ce qu'elles sont, comment en suis-je venu à m'intéresser au phénomène Ovni, comment et surtout pourquoi?

Beaucoup de temps s'est écoulé, avant que je n'étudie mon passé. Un jour j'ai grandi, j'ai eu des enfants… Trois jolies petites filles. Puis vers l’âge de 4 ans, une de mes filles s’est mise à sortir de la maison en pleine nuit, somnambule. De la retrouver au petit matin couchée dans le bac à sable ou de l’entendre cogner à la porte verrouillée en pleine nuit, alors qu'elle se trouvait à l’extérieur du domicile... ça m’a remémorer mon enfance. Au début j’ai juste vu là un trait de caractère commun et une somnambule en puissance.

Puis par la suite ma fille s’est mise à dessiner des pages entières de zéros et de un (moi aussi à cette période, comme si j'étais en parfaite synchronicité avec ma fille, j’étais obsédée par les un, les zéros ainsi que des symboles bizarres. Mon inspiration d’artiste battait son plein en frais de dessins étrange…). Ma fille faisais aussi des dessins de lumières orangées traversant les fenêtres de sa chambre et d'objets ronds flottant près de la maison. Elle est devenue obsédée par les extraterrestres aussi, ainsi que mes deux autres filles. Et moi j’avais la sensation de déjà vu et me senti de plus en plus concernée. Des brides de souvenirs de mon enfance sans queues ni tête me revenait et je me suis mise à souffrir de cauchemar et d’insomnie. Je suis même entrée dans un état d'hyper vigilance, signe avant coureur d'un choc post-traumatique qui allait suivre.

Comme je m’inquiétais, et de mon état d’esprit, et de celui de ma fille (plus du sien que du mien en fait car à titre de medium/télempathique -Et non télépathe aux dires d'une connaissance…- je suis parfois assez perdue…) Or donc, je me suis mise à faire des recherches et à fréquenter des forums et sites web dont certains étaient peu recommandables. Alors j'ai réalisée que mes cauchemars n'en étaient pas tout à fait, c'était des brides de souvenirs refoulés.

Si vous permettez, Je vais passer en revue mes souvenirs, refoulés ou non, vitement avec vous car ça m'épuise chaque fois d'en parler, comme si je devais faire un effort surhumain, et long ce témoignage commence à me vider. J'y reviendrai donc plus en détail dans un autre post quand je m'en sentirai l'énergie.

Hors donc, de ma tendre enfance :
Je me souviens d’hommes en noir avec des yeux vides, d’un militaire qui parlait dans une radio, d’une pièce crasseuse avec une femme qui me faisait écouter des sons dans une radio (il y avait des cadrans avec des aiguilles qui oscillait . D'un jeu genre cube rugbique bizarre avec lequel je joue dans une pièce toute blanche avec une fenêtre. Il y a le militaire à la radio derrière la vitre et une ombre avec de grands yeux près de lui. Je me souviens à un autre moment d’une table d’opérations, d’aiguilles enfoncées dans ma main, mon poignet, ma cheville et mon œil. Je garde de cela deux cicatrices circulaires (une avec une espèce d'étoile sur la main, l'autre semble dessiner un rayon dans un cercle géométrique, sur ma cheville. Dans ce dernier souvenir, la pièce est sombre, il y a des extraterrestres, comme de grandes créatures squelettiques grisâtres avec des yeux noirs et c'est très douloureux. Ces souvenirs me sont revenus par brides.

Plus tard:

Je me souviens vaguement qu'au secondaire, Il y avait des ombres autour de moi parfois dans ma chambre, c'était des espèces de créatures grises, de taille moyenne cette fois, avec des yeux noirs. Quand j'essayais de bouger pour mieux les voir, j'arrivais à peine à soulever ma tête. Si je les regardais dans les yeux, et c'était presque inévitable, je tombais dans les pommes. Je me souviens que cette sensation de présence, suivit de la vison de ces êtres étranges ne durait pas plus de quelques secondes, et que ça, ce n'est pas un souvenir refoulé mais plutôt mal interprété. Moi, je croyais que c'était des Esprits. ( On pourrait dire qu'une part de mon fameux don de Médium n'est pas réel, puisque déduit de ces expériences…)

Je me souviens d’un hélicoptère noir, silencieux, devant ma fenêtre de chambre (ma mère l’a vu) et aussi d’une chaise avec des trucs en métal pour m’attacher les jambes après (à 16 ans cette fois). J’ai des cicatrices qui le prouve.

Les émotions rattachées à ces expériences et leurs conséquences sur moi.

De ces expériences, je garde l’impression que quelqu'un a trafiqué mon esprit, comme si une partie de mes souvenirs étaient des images sans âme, comme un écran de fumée, auxquels je ne peux me fier à cent pour cent. C'est pourquoi encore aujourd'hui, il m'arrive de douter de ce que j'ai vécu. Mes souvenirs, surtout ceux qui me sont revenus sous hypnoses régressive, me font me questionner. C'est pourquoi je n'inclue jamais mes séances d'hypnoses passées et les souvenirs qui y sont associés dans mes témoignage. Je crois profondément que la mémoire est une chose qu'il ne faut pas forcer, et que ce genre de souvenir doit revenir à petite doses pour arriver à accepter ces expériences. Je crois que le choc post-traumatique que j'ai vécue est en partie dû à une séance d'hypnose régressive avec un mauvais hypnologue. C'est pourquoi je ne saurais que trop recommander la prudence aux personnes désireuses d'utiliser ces procédés.

Aussi, je garde de mon passé une sensation d'étouffement dans les espaces clos et une peur maladive des balades en forêts. Je souffre d'agoraphobie (mais ça viens aussi de mon coté medium).

Voilà, je crois que j'ai fais le tour.


En conclusion , je voudrais vous remercier d'avoir eu la patience d'étudier mon témoignage. Notez que ce témoignage est incomplet. Il y a une partie de mes souvenirs et expériences que je ne me sens pas prête à partager. Et je recommande à n'importe quel témoin RR4 de ce donner le droit de ne partager que ce qu'il est à l'aise de mentionner et d'attendre pour le reste de se sentir vraiment prêt. Ou alors de ce confier à une personne de confiance. Qui plus est, nous ne sommes pas des cobayes ou des objets de curiosité et avons droit comme tous le monde à notre jardin secret.

Merci de votre attention,
Honey


PS: mon témoignage est aussi accessible sur mon forum, qui est désormais près à accueillir des membres:

http://rr4connexion.xooit.fr/t27-Temoignage-de-Honey.htm
Revenir en haut Aller en bas
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Mon témoignage   Ven 25 Juin - 10:54

Merci beaucoup pour ton témoignage flower

Sur le forum nous n'étudions pas les cas, nous les lisons et supportons moralement les témoins et abductés.

C'est la mission du forum car pour étudier, discréditer, analyser sans connaissance il existe une panoplie de site ufologique ou sur le sujet.

Le respect, la liberté d'expression c'est ce qui prévaut ici.



Simplicité

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Honey

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : Estrie
Humeur : Paisible
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage   Ven 25 Juin - 12:59

Et c'est très bien, je te félicite tu tiens un très beau site web.
Revenir en haut Aller en bas
Oceanne

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage   Ven 25 Juin - 16:57

Bonjour Honey,

J'ai lu ton témoignage avec attention et ce petit bout de texte a vraiment retenue mon attention.
Comme un déjà vue.
Après recherche, j'ai trouvé ou j'avais vu une histoire similaire, attention, je ne dit pas que c'est ce qui t'ai arriver,
mais ça peut être un début de piste.

Les enfants MK ultra il y a eu aussi de ces expériences au Canada.
Ces enfants auraient été formé pour développer des dons spéciaux.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_MK-Ultra


Citation :
Hors donc, de ma tendre enfance :
Je me souviens d’hommes en noir avec des yeux vides, d’un militaire qui parlait dans une radio, d’une pièce crasseuse avec une femme qui me faisait écouter des sons dans une radio (il y avait des cadrans avec des aiguilles qui oscillait . D'un jeu genre cube rugbique bizarre avec lequel je joue dans une pièce toute blanche avec une fenêtre. Il y a le militaire à la radio derrière la vitre et une ombre avec de grands yeux près de lui. Je me souviens à un autre moment d’une table d’opérations, d’aiguilles enfoncées dans ma main, mon poignet, ma cheville et mon œil. Je garde de cela deux cicatrices circulaires (une avec une espèce d'étoile sur la main, l'autre semble dessiner un rayon dans un cercle géométrique, sur ma cheville. Dans ce dernier souvenir, la pièce est sombre, il y a des extraterrestres, comme de grandes créatures squelettiques grisâtres avec des yeux noirs et c'est très douloureux. Ces souvenirs me sont revenus par brides.


Voir
Cathy O brien
Robert Duncan O'Finioan

il y a des vidéos entrevue aussi en (anglais)
Entrevue écrite traduit en français

http://projectcamelot.org/lang/fr/duncan_o_finioan_ultimate_warrior_fr.html

Tiré de l'entrevue, je trouve qu'il y a une similitude avec tes écris.

Au fond ce qui s'est passé avec moi est qu’en 1966, j'avais 6 ans et mes deux parents m'ont mis dans le coffre et m'ont emmené en ville. C'était obscur, froid et enneigé, je n'oublierai jamais ce jour car il était vraiment particulier. Pourquoi sommes-nous allé dans ce magasin de matériel en cette fin d'après-midi ? Alors on entre dans le magasin, et à cette époque, ma mère et mon père ne se battaient pas, mais ils ne s'entendaient pas. J’avais été plusieurs fois dans ce magasin avec mon grand-père mais je n’avais jamais été à l’arrière du magasin : Il y a une porte là-bas, que si vous ne savez pas qu’elle est là, vous passez devant sans la remarquer. Nous empruntons cette porte et nous voilà avec 6 ou 7 autres enfants de mon âge. Ils étaient tous assis à ces sortes de tables de jardin d'enfants, sur ces petites chaises, et ils avaient tous les mêmes choses devant eux : ça ressemblait à des pièces de puzzle. Arrive alors cette dame qui détonait.
Elle est grande, élégante, avec un manteau de fourrure. Nous sommes dans l’est du Kentucky, cela ne se voit pas dans le coin. Et elle a joué un rôle très important à partir de là. Je l'ai vue dans plusieurs de mes souvenirs. Et elle me donne un jeu, une pile de blocs, qui sont les pièces d’un puzzle. Et elle dit: "Je veux que tu fasses une image" et s'est éloignée. Alors, j'ai cherché ma mère du regard, et elle était avec un type en costume qui lui aussi ne devrait pas être là, et qui lui fait signer des documents. A six ans, j'ai été intrigué, mais à cet âge on ne s’interroge pas davantage. Donc, je suis assis là et je commence à prendre ces pièces de puzzle et à déclarer: "Cela correspond, cela correspond, cela ne correspond pas". Et, je dis: ça c’est une image. Elle le regarde, sourit et dit: “On en tient un” et c'est là que tout a commencé. On m'a donné quelque chose à boire, je me rappelle une sensation de somnolence, et c'est tout…


Je vais continuer mes recherches.
Regarde ça et donne nous des nouvelles.

Amicalement Oceanne
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Honey

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : Estrie
Humeur : Paisible
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage   Ven 25 Juin - 23:33

Oui, c'est bien que tu en parle, j'ai étudiée MK Ultra. C'est une piste que je n'écarte toujours pas. Je crois à un espèce d'évolution de ce programme ou une version ET de ce dernier. Mais il faut comprendre qu'ils aiment étudier leur cobaye, voir son développement physique et psychologique. Enfin, c'est l'impression que certains de ces tests me faisait.

Mais j'ai vraiment la sensation que ceux qui m'ont enlevée n'étaient pas humain. Je ne sais pas comment l'expliquer, une sensation qui me venait quand je tentait de soutenir leur regards... Les MIB surtout, ils étaient tous pareils, et n'avaient rien d'Humains.

Mais le militaire lui était humain.
Revenir en haut Aller en bas
sidonie



Féminin Nombre de messages : 142
Age : 55
Localisation : Portugal
Humeur : toujours souriante
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage   Mer 30 Juin - 17:07

Il est très interessant ton témoignage, merci Honey.

Sidonie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon témoignage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon témoignage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» Mon petit témoignage
» besoin de témoignage: qu'est-il advenu des tzr?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TÉMOIGNAGES D'ENLÈVEMENTS-
Sauter vers: