AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Mar 15 Juil - 23:18

Paul Hellyer a fait beaucoup jasé de lui en 2007 au parlement.

L’ancien Ministre Canadien de la Défense demande au Parlement Canadien d’ouvrir une enquête publique sur les Relations avec les civilisations extraterrestres (ET).

12 décembre 2005



Source : http://www.prweb.com/releases/2005/11/prweb314382.htm - 24 novembre 2005


Un ancien Ministre Canadien de la Défense s’est rallié à trois associations pour demander au Parlement du Canada d’ouvrir des auditions publiques concernant les civilisations ET. Paul Hellyer, Ministre Canadien de la Défense de 1963 à 1967 sous le Premier Ministre Lester Pearson, Prix Nobel de la Paix, a déclaré publiquement : « Les OVNIs sont aussi réels que les avions qui volent au dessus de vos têtes ». Hellyer a mis en garde : « Les militaires Américains sont en train de préparer des armes qu’ils pourraient utiliser contre les Ets, et ils pourraient nous impliquer dans une guerre intergalactique sans qu’on ne nous ait jamais informés ». Mr Hellyer a continué de dire : « Je suis très concerné par ce que pourraient être les conséquences d’une telle guerre intergalactique, et je pense que je dois en parler » - « Le temps est venu de dévoiler publiquement qu’il existe des civilisations extraterrestres civilisées qui visitent la Terre » ; un responsable des associations a déclaré : « Notre Gouvernement Canadien a besoin de parler ouvertement de ces sujets importants sur le possible déploiement d’armes dans les plans de guerre extérieurs contre des sociétés civilisées ET ».



Ottawa, Canada, 24 Novembre 2005 (PRWEB) – Un ancien Ministre Canadien de la Défense et Vice-Premier Ministre sous Pierre Trudeau a rejoint l’équipe des trois associations pour demander au Parlement du Canada d’ouvrir une enquête publique à propos de Politique Extérieure, les relations avec les Ets.

Par « ETs », Mr Hellyer et ces organisations veulent parler de civilisations extraterrestres civilisées, bienveillantes, avancées qui pourraient être en train de visiter la Terre.

Le 25 Septembre 2005, au cours d’un discours alarmant à l’Université de Toronto qui a attiré l’attention des principaux journaux et revues, Paul Hellyer, Ministre de la Défense de 1963 à 1967 sous le Prix Nobel de la Paix, le Premier Ministre Lester Pearson, a déclaré publiquement : « Les OVNIS sont aussi réels que les avions qui volent au dessus de vos têtes ».

Hellyer a révélé : « Le secret qui entoure toutes les affaires en relation avec l’incident de Roswell est sans précédent ». La classification a été, depuis le début, au-delà de top secret et la plupart des responsables américains et politiciens, à part un simple ministre de la défense allié, n’ont jamais été dans le secret.


Hellyer a fait remarquer : « Les militaires américains sont en train de préparer des armes qui pourraient être utilisées contre les Ets, et ils pourraient nous conduire à une guerre intergalactique sans que personne n'ait jamais été prévenu ». Il a affirmé : « L’Administration Bush a accepté finalement de laisser construire une base avancée sur la Lune, ce qui mettrait les USA dans une meilleure position pour observer les allées et venues des visiteurs de l’espace, et les attaquer, s’ils le décidaient ainsi ».

Le discours de Hellyer s’est terminé par une grande ovation. Il a dit : « Le temps est venu de retirer le voile du secret, et de laisser la vérité émerger, afin qu’il puisse y avoir un débat réel et sérieux au sujet de l’un des plus grands problèmes que notre planète ait à faire face aujourd’hui ».

Les trois associations ont pris à cœur les paroles de Hellyer et ont contacté le Parlement canadien à Ottawa, la capitale canadienne, pour ouvrir une enquête publique sur la possible présence ET, et ce que le Canada devrait faire. Le Sénat Canadien, qui est un membre désigné, a tenu des auditions objectives sur des sujets controversés tels : le mariage du même sexe, les effets médicaux de la marijuana.

Le 20 Octobre 2005, l’Institut pour la Coopération de l’Espace a demandé au Sénateur Canadien Colin Kenny, Président du Comité Permanent sur la Sécurité et Défense Nationale, « un calendrier d’auditions publiques sur l’initiative canadienne en politique Extérieure, afin que les témoins tels l’honorable Paul Hellyer, et les canadiens impliqués à un haut niveau dans l’intelligence militaire, connectés au NORAD, des scientifiques, des témoins du gouvernement issus du Projet de Dévoilement (Disclosure Project) et du Symposium de Toronto sur la politique extérieure, puissent présenter des preuves évidentes, des témoignages et des recommandations de Politique Publique. »

Les associations qui cherchaient des auditions publiques sont composées par le Symposium canadien de Toronto, qui organisa le Congrès à l’Université de Toronto et où Mr Hellyer parla.

Le Projet de Dévoilement, une organisation américaine, (du Dr Steven Greer), qui a assemblé des témoignages de haut niveau de membres de l’intelligence militaire à propos d’une possible présence ET, est aussi une des organisations cherchant des auditions du Parlement Canadien.

A Vancouver, l’Institut pour la Coopération dans l’Espace (ICIS), dont le Directeur International a mené en 1977 une étude sur la Communication Extraterrestre à la demande de la Maison Blanche et du Président Jimmy Carter, dont lui-même a déclaré avoir eu en 1969 une Rencontre de Type Nouveau avec un OVNI, a classé la demande d’origine pour les auditions du Parlement Canadien.

L’Initiative Canadienne en Politique Extérieure, présentée par les organisations au Comité du Sénat à Winnipeg, Canada le 10 Mars 2005, propose que le Gouvernement du Canada poursuive une Décennie de Contact.

La Décennie de Contact proposée est « un processus de 10 ans d’éducation officielle et publique, de recherche scientifique, d’études éducatives de développement et de mise en œuvre, de planning stratégique, d’activité communautaire et d'une démarche publique concernant notre communication de la société terrestre, culturelle, politique, sociale, légale et gouvernementale et une diplomatie d’intérêt public avec des cultures en dehors de notre planète, avancées, bienveillantes qui visitent maintenant la Terre ».

Le Canada a une longue histoire d’opposition au principe des armes dans l’Espace extérieur. Le 22 Septembre 2004, le Premier Ministre Canadien Paul Martin a déclaré à l’Assemblée des Nations Unies : « L’Espace est notre frontière finale. Elle a toujours captivé notre imagination. Quelle tragédie ce serait si l’espace devenait un arsenal de puissantes armes et la scène d’une nouvelle course aux armements ».

Martin a déclaré : « En 1967, Les Nations Unies ont accepté que les armes de destruction massive ne devaient pas être basées dans l’espace. Le temps est venu d’étendre ceci à toutes les armes… ».

En Mai 2003, en parlant devant la Chambre des Communes, le Comité Permanent de la Défense Nationale et des Affaires des Vétérans, l’ancien Ministre des Affaires Etrangères du Canada, Lloyd Axorthy, a affirmé : « l’offre de Washington au Canada n’est pas une invitation à rejoindre l’Amérique sous un bouclier protecteur, mais elle présente une doctrine de sécurité mondiale qui viole les valeurs canadiennes à plusieurs niveaux ».

Asworthy a conclu : « Il devrait y avoir un engagement sans compromis a éviter la mise en place d’armes dans l’espace ».

Le 24 Février, 2005, le Premier Ministre Canadien Paul Martin a rendu officielle la décision du Canada de ne pas prendre part au programme américain de Défense de Missiles Balistiques.

Paul Hellyer, qui attend à présent les auditions du Parlement Canadien à propos des relations avec les ET, le 15 Mai 2003 a déclaré au journal de Toronto Globe & Mail, « Le Canada devrait accepter l’invitation de longue date du membre du congrès américain Dennis Kucinich de l’Ohio à tenir une conférence pour chercher l’approbation d’un traité international pour interdire les armes dans l’espace. Ceci serait une contribution positive canadienne envers un monde plus pacifique ».

Au début de Novembre 2005, Le Sénat Canadien a écrit à ICIS, en indiquant que le Comité du Sénat ne pouvait pas tenir des auditions publiques sur les Ets en 2005 à cause de leur planning surchargé.

« Ceci ne va pas nous dissuader » a indiqué un porte-parole d’une des associations qui a dit : « Nous poursuivrons notre demande au Premier Ministre Paul Martin et à l’opposition officielle des leaders dans la Chambre des Communes maintenant, et nous allons refaire la demande au Sénat du Canada au début de 2006 ».

« Le temps est venu pour le dévoilement public de l’existence de civilisations bienveillantes Extraterrestres qui visitent la Terre ». Le porte-parole a déclaré : « Notre gouvernement canadien a besoin d’aborder ces questions importantes du possible déploiement d’armes dans l’espace extérieur contre les sociétés ET ».



Initiative Canadienne de Politique Extérieure


http://www.peaceinspace.net


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Site : http://www.peaceinspace.net
Traduit par Renée Royer-Salles
Langue originale: anglais
Transmis par la liste lumitoile
Pour s'abonner à la liste envoyez un email à
Lumitoile-abonnement@yahoogroupes.fr
Diffusion : http://lumiweb.org
Vous pouvez diffuser ce message à condition que l'intégralité en soit conservée y compris ces quelques lignes.
Pour envoyer des messages à diffuser, veuillez formater vos messages ainsi avec la source, les crédits de traduction éventuelle et ces lignes présentes encadrées par deux lignes de traits d'union, merci.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Mer 16 Juil - 0:25

Paul Hellyer connaissait le Projet Magnet

Shirley's Bay (Ontario)
Le projet Magnet, 1952

En 1950, l'ingénieur radio principal du ministère des Transports, Wilbert B. Smith, demande à ses supérieurs le droit d'utiliser un laboratoire et les installations extérieures du ministère afin de mener une étude sur les objets volants non identifiés (OVNI), et sur les principes physiques qui leur sont associés. Smith lance le projet Magnet dans le but d'étudier, entre autres, le phénomène magnétique qui, pense-t-il, devrait mener à une technologie nouvelle et fort utile.

Le projet repose sur les concepts du géomagnétisme et la conviction qu'il serait possible d'utiliser et de manipuler le champ magnétique terrestre pour propulser des engins. À partir d'expériences menées en novembre 1951, Smith conclut qu'on peut extraire du sol une énergie suffisante pour alimenter un voltmètre d'environ cinquante milliwatts. Smith croit avoir trouver une piste qui le mènera à une nouvelle technologie, et il est convaincu qu'une corrélation existe entre ses recherches et les enquêtes menées sur les ovnis :

"Les investigations actuelles qui tentent d'élucider la question des soucoupes volantes confirment l'existence d'une technologie différente […] La corrélation entre notre théorie de base et l'information sur les soucoupes dont on dispose s'apparente trop pour n'être qu'une simple coïncidence. [traduction] (Smith, Geo-Magnetics, Department of Transport, 21 novembre 1950)
Autant Smith que les représentants des autres ministères engagés dans cette affaire sont persuadés que le phénomène des ovnis pourrait être instructif. Les enquêtes portant sur le signalement d'ovnis et les entrevues menées auprès des témoins constituent l'amorce du projet Magnet.

Parallèlement au projet Magnet, des employés d'autres ministères mettent sur pied un comité exclusivement voué à l'étude des témoignages relatifs aux " soucoupes volantes ". Parrainé par le Conseil de recherches pour la défense et baptisé Second Story, ce comité se consacre à collectionner et à cataloguer les données provenant de déclarations d'ovnis, et à établir entre elles des corrélations. Ce comité a préparé un questionnaire et un guide d'instructions destiné aux enquêteurs. La méthode utilisée pour établir les rapports tend à vouloir réduire au minimum la part d'interprétation personnelle. Autrement dit, le comité a créé un facteur de pondération qui permet de mesurer la part probable de vérité comprise dans chaque témoignage. Smith classe en deux catégories la plupart des déclarations d'ovnis : il y a ceux sur lesquels on sait quelque chose, et ceux pour lesquels on ne dispose de presque pas d'information.

Dans le résumé d'un signalement effectué en 1952, Smith conclut en dégageant ces importantes caractéristiques :

Les soucoupes ont un diamètre d'au moins cent pieds, et se déplacent à une vitesse de plusieurs milliers de milles à l'heure. Elles peuvent voler à une altitude très supérieure à celle qu'atteignent les montgolfières ou avion traditionnels, et disposent d'une force et d'un pouvoir amplement suffisants pour accomplir toutes les manœuvres requises. [traduction] (Smith, Rapport sur le projet Magnet, 1952, p. 6)
Puis Smith termine en déclarant :

Compte tenu de ces facteurs, on ne peut comparer ces performances à celles obtenues grâce à notre technologie et, à moins qu'une nation sur la Terre soit, à notre insu, plus avancée, nous devons en conclure qu'il s'agit de véhicules extraterrestres, en dépit de nos convictions contraires. [traduction] (Smith, Rapport sur le projet Magnet, 1952, p. 6)
Smith évalue la possibilité d'étudier la technologie de ces engins et suggère que, dans la phase subséquente du projet Magnet, on doit tout mettre en œuvre pour susciter la maîtrise de cette technologie, dont tout le monde va bénéficier.

Avec en tête ces objectifs, Smith monte un observatoire à Shirley's Bay, en Ontario, à seize kilomètres d'Ottawa. Se fondant sur les conclusions tirées des déclarations de 1952, Smith pense que ces engins émettent des caractéristiques physiques mesurables. En octobre 1952, il installe un observatoire et tente de mesurer les perturbations sonores magnétiques ou radioélectriques. Les membres du projet Magnet étudient de nombreuses déclarations, mais le gouvernement met fin au projet en 1954.

Documents connexes :
Rapport sur le projet Magnet

Procès-verbal de la première réunion

Procès-verbal de la seconde réunion

Questionnaire

Vous trouverez plus d'informations sur le projet Magnet dans les procès-verbaux des séances tenues par le comité du projet Second Story, dans la base de données de la recherche.


Archive du Canada

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter


Dernière édition par Simplicité le Mer 16 Juil - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Mer 16 Juil - 0:48

Piste d’atterrissage d’OVNI (visite de Paul Hellyer lors de l'inauguration)

--------------------------------------------------------------------------------

Lorsque les communautés célèbrent le passé, ils choisissent souvent de regarder vers l’avenir pour de l’inspiration dans la construction de leurs souvenirs. C’était le cas avec Saint Paul en 1966-67 lorsque la ville commençait ses préparations pour la célébration du premier centenaire du Canada. Lorsque la ville a gagné son prestige en 1963 en complétant le premier projet centenaire majeur au Canada, le Centre récréatif de Saint Paul, c’était un projet d’une autre sorte qui capturerait l’imagination des Canadiens. Inspirés en partie par un projet initié par le gouvernement canadien d’encourager les communautés de construire des monuments pour le centenaire, Saint Paul a pris une approche unique dans la construction de leur plus grand projet du centenaire; au lieu d’une statue ou un parc, ils ont construit quelque chose encore plus extraordinaire—la première piste d’atterrissage d’OVNI. C’était l’idée de W.R. Treleaven de Hamilton, en Ontario, et de Ken Reed de Calgary. Le Comité du centenaire de Saint Paul fut chargé avec la promotion du point de repère.

La piste d’atterrissage de 130 tonnes fut construite près de l’entrée principale du terrain de récréation sur de la terre donnée par la ville de Saint Paul. Dans l’esprit du centenaire du Canada, une capsule de temps fut scellée dans la partie arrière avec des lettres adressées aux Canadiens d’Ernest Manning, du maire de Saint Paul, et du président de la chambre économique de Saint Paul. La capsule sera ouverte en 2067.

Sur une plaque est inscrite la phrase suivante :

« République de Saint-Paul (Stargate Alpha)

Le terrain sur lequel a été édifiée la plate-forme été déclaré zone internationale par la ville de Saint-Paul, "comme symbole de notre foi en l'humanité pour qu'elle préserve l'univers de guerres et de conflits nationaux. Ce voyage dans l'espace sera sans danger pour tous les êtres intergalactiques. Tous les visiteurs de la Terre et d'ailleurs sont les bienvenus sur ce territoire et dans la ville de Saint-Paul. »

Le projet a attiré l’attention du gouvernement du Canada. L’Honorable Grant MacEwan, le Lieutnant-Gouverneur de l’Alberta dans le temps, a aidé à tourner le sol en 1967. Aussi, dans un grand spectacle, le ministre de la Défense nationale, l’Honorable Paul Hellyer, est arrivé par hélicoptère pour les cérémonies officielles.

Le coût final pour ce projet en particulier était 11 000 $, avec les matériaux et la construction données par les compagnies de la région. Dans les années quatre-vingt dix, un centre touristique et une exposition sur les OVNIs ont été ajoutés, ce dernier comportant des photos d’OVNIs, de cercles dans les blés et de d’autres phénomènes inexplicables. Aujourd’hui le site attire des visiteurs de partout dans le monde et fut récemment le site d’une conférence internationale sur les OVNIs en 2000. Le Reine Elizabeth II et la mère Térésa sont deux des plus importants visiteurs au site.



Archive radio-Canada:
http://archives.radio-canada.ca/sciences_technologies/phenomenes_inexpliques/clips/4725/

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Mer 16 Juil - 0:53

PÉTITION DE PAUL HELLYER:

Vous pouvez la signer si elle vous intéresse voir le lien du site pour en connaitre le contenu:

http://www.ovni007.com/id42.html

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Mar 18 Nov - 20:05

Une autre déclaration:

La X-Conference 2008 s’est tenue du 18 au 20 avril 2008 au Hilton Hôtel de Gaithersburg (Maryland).

Elle a été sponsorisée par le ‘Paradigm Research Group’ qui a pour objectif la divulgation de la vérité au sujet de la présence extraterrestre sur la Terre, ainsi que l’étude de l'impact et l'effet de cette présence sur notre vie, passée, présente et future.

Lors de cette conférence, Paul Hellyer, le fondateur du parti de l’Action du Canada (Canadian Action Party), ancien Vice-premier ministre du Canada, ancien ministre de la Défense, et ayant occupé différents postes dans les cabinets ministériels des précédents gouvernements, a été honoré du Prix du ‘Courage politique’.

George Noory, hôte de l’émission de radio ‘Coast to Coast’, a reçu le prix ‘Courage communication’.

Le Dr Edgar Mitchell, un astronaute qui a marché sur la lune, a reçu le prix ‘Courage intellectuel’.

Le Dr Jesse Marcel, un médecin dont le père a recueilli des souvenirs significatifs dans le milieu militaire sur les témoignages du crash d’OVNI de Roswell en 1947, a reçu le prix de la ‘Porte des Étoiles’ (Stargate Sentence).

Paul Hellyer a déclaré, le 19 avril 2008, à la X-Conference :






« J’aurais aimé être de bonne humeur, mais je ne le suis pas.

Nous nous dirigeons à un train d’enfer vers la destruction de notre planète, et il me semble que nous en fassions peu de cas .

Il y a des décennies des Visiteurs, venus d'autres planètes, nous ont mis en garde sur la direction que nous avions prise, et nous ont offert leur aide.

Mais, au lieu de cela, nous, ou du moins certains d'entre nous, avons interprété leur visite comme une menace et avons décidé de « tirer d'abord » et poser des questions ensuite.

Le résultat inévitable est que certains de nos avions ont été perdus. Mais savoir combien de ces pertes sont dues aux représailles, et combien sont, en fait, le résultat de notre propre bêtise, est un point de controverse.

Wilbert Smith, l'un des premiers Canadiens à avoir pris un intérêt actif dans l’étude des OVNI, a demandé aux Visiteurs les raisons de la destruction accidentelle d’un avion qui volait dans le voisinage d'une soucoupe volante.

La réponse a été que si quelques-uns de nos avions ont connu un sort malheureux qui était la conséquence d’une incroyable stupidité de la part de nos pilotes, ils prenaient des mesures correctives afin d'éviter nos appareils.

Je leur ai demandé ce qui s'était passé, et ils ont dit: "Eh bien, les champs qui entourent les soucoupes, et assurent ainsi la propulsion en produisant de la gravité différentielle, produit parfois, en raison du différentiel de champ temporel nécessaire au déplacement, des combinaisons de champs qui réduisent la résistance des matériaux jusqu’au point où ils ne sont plus assez résistants pour supporter les contraintes pour lesquelles ils sont calculés ".

Comme nous le savons maintenant, certains avions, en particulier de type militaire, étaient construits avec un facteur de résistance relativement faible et, aux endroits de l’assemblage de la structure, les matériaux n’étaient plus assez résistants pour supporter les contraintes mécaniques induites, et les avions, tout simplement, se disloquaient.

Ceci n'a pas satisfait nos chefs militaires qui ont du penser qu'il était plus important d’assurer la supériorité nucléaire américaine - même si en utilisant il pouvait en résulter notre propre anéantissement - que d’accepter la suggestion des Visiteurs et commencer à éloigner le risque pour la planète d'un holocauste global.

Les militaires ont du être, et sont d’ailleurs, toujours tellement paranoïaques qu'ils estiment qu'il est préférable d'utiliser la technologie des Visiteurs pour les contraindre à se retirer plutôt que de les accueillir en tant que partenaires de développement - quoiqu’ils aient pu être aidés par quelques renégats qui les ont assistés dans ce qu’il est possible de percevoir comme des développements diaboliques.

Stephen Bassett a dit que parler d’OVNI est du passé, et que nous devrions parler maintenant d’Exopolitique. En théorie, je suis d'accord, mais, en réalité, nous avons un problème parce que la politique officielle des États-Unis maintient que les Ovnis n'existent pas.

Le voile du secret doit être levé maintenant, avant qu'il ne soit trop tard.

Il est paradoxal que les États-Unis aient commencé une guerre dévastatrice - prétendument à la recherche d’armes de destruction massive - alors que les développements les plus inquiétants dans ce domaine se produisent dans notre propre arrière-cour.

Il est paradoxal que les États-Unis puissent entreprendre des guerres monstrueusement chères en Iraq, et en Afghanistan, - soi-disant pour apporter la démocratie à ces deux pays - alors qu’elle-même ne peut légitimement prétendre à être appelée une démocratie quand
des trillions de dollars sont consacrés à des projets sur lesquels le Congrès, et le commandant en chef, sont délibérément maintenus à l’écart.

Qu’est-ce qui a été accompli en soixante ans d'activité fébrile par certains des esprits les plus instruits des États-Unis?

Est-ce que l’Amérique a développé des soucoupes volantes qui sont indiscernables de celles des Visiteurs, comme certains le prétendent ?

Et si oui, que proposent-ils d’en faire ?

D’une façon encore plus critique, quels progrès ont été accomplis dans le développement des sources d'énergie non polluantes, susceptibles de remplacer les combustibles fossiles et d’éviter, ainsi, à la planète de devenir impropre à la vie ?

Qui a les réponses? Quelques-uns, mais apparemment ils n’en ont rien dit, ni aux Secrétaires de la défense, ni aux Présidents, parce que ceux-ci n'ont pas besoin de savoir.

Dans un récit rapporté par le Dr Stephen Greer, le président Clinton, alors qu’il était questionné par Sarah Mc Clendon, reporter à la Maison Blanche, sur les raisons pour lesquelles il n'a rien fait au sujet de la divulgation sur le phénomène OVNI, avait répondu « Sarah, il y a un gouvernement dans le Gouvernement et je ne contrôle pas ».

Excusez-moi, mais est-ce que le commandant en chef, c'est-à-dire la personne qui a le doigt sur le feu nucléaire, n’a pas le droit de savoir ce que font ses subordonnés ?...

Les citoyens des Etats-Unis, qui ont payé les factures, ont le droit de savoir.

Les citoyens du Monde exigent de savoir parce que, pour nos descendants, pour eux aussi, le danger mortel est là.

Il est temps pour le peuple des États-Unis de lancer une nouvelle guerre contre le fléau du mensonge, de la tromperie, de l'obscurité, et que tous s’investissent afin de gagner la victoire de la vérité, de la transparence, et de la lumière ».


Source : http://euroclippers.typepad.fr/exopolitique/

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Simplicité

avatar

Féminin Nombre de messages : 943
Age : 55
Localisation : Laurentides
Emploi/loisirs : Nature, lecture, sociale finalement presque tout!
Humeur : Joyeuse et spontanée
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Lun 14 Juin - 22:25

Paola Harris en entrevue avec Paul Hellyer.


http://www.paolaharris.com/hellyer2008.htm

_________________
Il n'y a sur cette Terre aucune sécurité; on n'y trouve que des occasions à exploiter
Revenir en haut Aller en bas
http://etsicavousarrivait.forumchti.com
Oceanne

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Mar 15 Juin - 14:31



Merci simplicité pour les informations sur l'ancien ministre de la défense Paul Hellyer.

Le dernier lien ma conduit au Colonel Philip James Corso que Paul Hellyer mentionne.

Voici une entrevue en trois vidéos sous titré en français.

Roswell a vraiment eu lieu et il était présent, c'était dans le temps de Eisenhower.

Ces vieillard n'ont pas l'âme en paix, ils ont besoin de se libérer avant leur mort.



http://skystars.unblog.fr/2009/08/11/ovni-a-propos-du-colonel-philip-james-corso/


De fil en aiguille on fait de nouvelle découverte.

Merci Very Happy

Oceanne sunny
Revenir en haut Aller en bas
pat95
Administrateur adjoint
avatar

Masculin Nombre de messages : 271
Age : 56
Humeur : bonne
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   Jeu 17 Juin - 22:19

merci Simplicite pour c'est renseignements c'est très intéressant et il faudra bien que la vérité éclate un jour


et merci également a Oceane pour le lien

pat....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Hellyer et les ovni (ancien ministre de la défense du Canada)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Hellyer: La vérité sur les extra-terrestres
» Extraterrestres : environ 80 espèces recensées selon l’ex-ministre canadien Paul Hellyer
» OVNI révélation de l'ex ministre canadien Paul Hellyer
» paul hellyer parle d ufo
» L'ex ministre de la défense canadienne confirme les OVNI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LIVRES, VIDÉOS, ARTICLES DE JOURNAUX-
Sauter vers: